Rob Ford peut dire merci à Justin Bieber! En effet, les projecteurs ont cessé d’illuminer le controversé maire de Toronto depuis quelque temps afin de mettre en lumière les frasques d’un autre Canadien à l’étranger comme sur notre propre sol. Si la situation est risible, voire pathétique, elle n’en est pas moins intéressante à analyser puisqu’on peut y voir comment le vedettariat mène à produire des comportements illicites.

À moins de vivre sous une roche, vous avez probablement entendu parler des accusations portées contre le sexe-symbole des adolescentes. Récemment, le jeune homme a été arrêté pour ivresse au volant à Miami. Sa photo a alors fait le tour du monde, Bieber étant apparu dans l’accoutrement orange caractéristique des prisonniers américains, le sourire aux lèvres. Puis, les policiers de Toronto ont émis un mandat d’arrêt contre Bieber concernant un événement de voies de fait sur un chauffeur de limousine. Bref, à peine sorti des griffes de la justice américaine, celles des autorités canadiennes l’ont happé aussi rapidement.

Bieber n’en est pas à ses premières frasques, dénotant un passage graduel vers la délinquance. L’an dernier, on l’a aperçu en train d’apposer des graffitis sur les murs d’un bâtiment en Australie lors de l’une de ses tournées. Divers rapports font aussi état de consommation de stupéfiants et de comportements agressifs chez ce musicien découvert sur YouTube. À tout cela, il est difficile d’oublier les commentaires désobligeants qu’il a lancés contre certains fans ou encore la scène disgracieuse où Bieber a été filmé en train de cracher du balcon de sa chambre d'hôtel sur des fans en délire.

À lire aussi : 10 criminels ayant entaché l'histoire!

Plus le temps avance et plus les comportements de Justin Bieber s’aggravent, ce qui n’est pas anormal pour une jeune vedette. Beaucoup de stars adoptent des comportements illégaux ou frôlant avec les limites des lois, qu’il s’agisse de vedettes de la télé, du cinéma, de la musique ou du sport. En fait, si Bieber est mis à l’avant-scène ces temps-ci, il ne faut pas croire que ses comportements lui sont exclusifs. Rihanna, Lindsay Lohan, Amanda Bynes, Robert Downey Jr., Chris Brown, Keanu Reeves et bien d’autres ont déjà été arrêtés pour un ou plusieurs délits.

Lorsqu’on observe cela, on peut néanmoins se demander si le vedettariat, le fait d’être propulsé au rang de star, n’est pas une prédisposition à la criminalité. À cette réflexion, je vous répondrai oui…et non. Bien entendu, plus la personne devient vedette jeune, plus elle a de risques d’adopter des comportements criminels. Ce n’est pas propre aux vedettes, on remarque aussi une augmentation des comportements délinquants chez les adolescents qui s’estompent à mesure qu’ils vieillissent. Disons que Bieber était plus à risque de tomber dans la délinquance à son âge que s’il avait eu 40 ans. Néanmoins, il ne faut pas non plus généraliser, certaines personnes étant propulsées au rang de vedette en étant jeunes sans devenir délinquantes pour autant.

Par ailleurs, être vedette, c’est également être dans une caste à part. C’est faire partie d’un créneau où on suscite l’admiration et où on acquière progressivement du pouvoir. Plus vous êtes connu, plus vous avez d’influence et plus vous avez d’influence, plus vous avez de pouvoir à un point tel que vous pensez être intouchable. Vous acquérez la conviction que les lois existent, mais que vous pouvez les transgresser puisqu’elles ne touchent pas les gens qui, comme vous, sont au-dessus des autres. Si votre notoriété ne diminue pas, cette conviction ne fera que se renforcir au fil du temps jusqu’à ce que vous vous croyiez tout permis. C’est le même principe que la corruption touchant malheureusement des gens étant trop longtemps au pouvoir.

D’autre part, le monde artistique flirte souvent avec le monde de la criminalité parce que ces deux univers sont reliés par l’argent. Des artistes comme Bieber ont beaucoup de moyens et qui dit beaucoup de moyens dit aussi attrait pour certains goûts illégaux ou encore une façon pour les criminels de vous attirer dans leurs filets afin de mettre la main sur une partie de votre fortune. Pensons simplement à la drogue, que vous devez inévitablement vous procurer d’une façon illégale. Que l'on soit jeune ou moins jeune, on désire faire nos propres expériences et il arrive que l’on veuille transgresser les règles et vivre des sensations fortes en consommant. Lorsque vous avez autant de moyens que Justin Bieber, par exemple, vous en arrivez à côtoyer des gens peu recommandables pour effectuer ces expériences. Je ne dis pas que Justin Bieber fréquente des criminels et encore moins que toutes ses fréquentations sont de ce type, mais cela ne m’étonnerait pas que des gens ayant un casier judiciaire gravitent autour du jeune homme.

En somme, et au risque de me répéter, être une vedette ne fait pas de nous un criminel. Par contre, les facteurs de risque liés au vedettariat sont bien présents et sont encore plus importants lorsque la personne est jeune. En tenant compte des éléments susmentionnés, ce n’est pas surprenant de voir autant d’enfants vedettes virer très mal dans l’univers hollywoodien.

Source(s) image(s):
FanPop

Commentaires