Symbole par excellence des Jeux olympiques modernes, les anneaux olympiques nous sont très familiers et on les retrouve partout : sur les drapeaux, dans les publicités, sur les objets promotionnels, etc. Mais sait-on ce qu’ils représentent? À la veille des Jeux olympiques de Sotchi en Russie, voyons d’où nous vient ce symbole si universellement reconnu.

Pierre de Coubertin

Les Olympiques antiques se sont tenus par intervalles de 2 ou 4 ans entre le VIIIe siècle av. J.C. et 393 ap. J.C. en Grèce dans la ville d’Olympie. D’abord réservés aux Grecs seulement (Athéniens, Spartiates, Corinthiens, Macédoniens, etc.), les JO se sont étendus graduellement aux autres nations « barbares » ou non grecques. Le baron Pierre de Coubertin fut l’initiateur de la renaissance des Jeux olympiques en 1896 dans le but de recréer l’idéal olympien qui faisait se surpasser l’homme dans le sport et suspendre la guerre entre les nations. Pour atteindre ce but, tous les pays du monde devaient compétitionner l’un contre l’autre en opposant ses champions dans un esprit de saine compétition. Mais ce n’est qu’en 1913 que l’on retrouve le premier logo olympique comme on le connaît aujourd’hui dans l’en-tête d’une lettre de Pierre de Coubertin. Il aurait dessiné et colorié à la main ce qui deviendra un des symboles les plus connus et unificateurs du monde moderne.

À lire aussi : Anecdotes sur les Olympiques passés

Pierre de Coubertin, créateur des JO modernes

Une couleur pour chaque continent?

Le dessin fait par de Coubertin regroupe cinq anneaux de différentes couleurs (vert, jaune, bleu, noir et rouge) entrelacés les uns dans les autres et représentant les cinq continents s’unissant pour les Jeux olympiques. Aussi, beaucoup de gens ont voulu faire correspondre la couleur d’un anneau à un continent en particulier (le jaune pour l’Asie, le noir pour l’Afrique, le rouge pour l’Amérique et ses peaux rouges, etc.). Mais il est faux de dire que chaque couleur correspond à un continent en particulier. En fait, Pierre de Coubertin nous en fournit lui-même l’explication :

« Ces cinq anneaux représentent les cinq parties du monde désormais acquises à l’Olympisme et prêtes à en accepter les fécondes rivalités. De plus, les six couleurs ainsi combinées reproduisent celles de toutes les nations sans exception. »

Ainsi, les couleurs des drapeaux de tous les pays du monde y sont représentées. Le sixième continent, l’Antarctique, n’est pas représenté car, en vertu d’un traité international, ce continent n’appartient à aucune nation et n’est d’ailleurs pas habité, sauf par quelques scientifiques.

Que les Jeux commencent!

C’est dans moins d’une semaine que les Jeux de Sotchi se mettront en branle grâce à un spectacle d’ouverture qui vous en mettra assurément plein la vue, avec en tête le drapeau olympique. Ce symbole a beau être unificateur, j’espère quand même que nos athlètes canadiens et québécois s’illustreront au tableau des médailles. Qu’est-ce que vous voulez? On est compétitif ou on ne l’est pas! Citons seulement la devise du mouvement olympique : « Citius, Altius, Fortius » ou tout simplement « Plus vite, plus haut, plus fort »!

Liens :

registration.olympic.org

fr.wikipedia.org

Source(s) image(s):
logo olympique
Pierre de Coubertin
anneaux olympiques

Commentaires