Durant la deuxième moitié des années 60, les constructeurs automobiles produisaient des « Muscle cars » au même rythme où ils fabriquent des voitures compactes aujourd’hui. C’était la mode. Tout le monde en voulait une. Quant au choix, il était immense, tant en fait de variété de modèles que de choix de mécaniques pour équiper ces dernières.

Chez GM, les gens avaient même le choix entre quatre bannières : Chevrolet, Pontiac, Buick et Oldsmobile. Oui, même Buick et Oldsmobile avaient leur bête. 

En gros, on parlait de la Chevrolet Chevelle, de la Pontiac GTO, de la Buick GS et du Oldsmobile 442

En ce qui a trait aux Chevrolet Camaro et Pontiac Firebird, même si on fait souvent référence à ces dernières comme des Muscle cars, il faut se rappeler qu’elles étaient plus petites et entraient dans la catégorie des Pony cars

Et si on vous posait la question à savoir quelle Muscle car chez GM était la plus belle? Laquelle aimeriez-vous posséder aujourd’hui si vous ne pouviez vous en offrir qu’une seule?

Cette semaine, nous vous présentons, en images, la Chevrolet Chevelle SS 1968. Une œuvre d’art dans le cas de la pièce que j’ai eu la chance de photographier, surtout en raison de la qualité de sa restauration. Exemplaire. 

Quelques détails…

Modèle : Chevrolet Chevelle SS 396 1968

Production : 62 785

Prix $ US en 1968 : 2899 $

Moteur : V8 de 396 pouces cubes

Boîte de vitesses : automatique à trois rapports

Puissance : 350 chevaux à 5200 tr/min

Couple : 415 livres-pieds à 3400 tr/min

Source(s) image(s):
Daniel Rufiange

Commentaires