BORNES ÉLECTRIQUES

« Les Monuments Men » (version française de « The Monuments Men ») est l'une des premières grosses productions de 2014 à arriver dans les salles obscures. Réalisé par George Clooney, ce film de 70 millions de dollars réunit une distribution impressionnante et nous promet d'aborder l'un des conflits les plus meurtriers de l'histoire de l'humanité sous un œil nouveau.

Quelle est la valeur d'une œuvre d'art?

Basé sur une histoire vraie, Les Monuments Men raconte l'histoire de George L. Stout (George Clooney), un passionné d'art envoyé en Europe, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, pour sauver les œuvres d'art et tenter de récupérer celles qui ont été volées par les Nazis. Pour l'aider dans sa quête, il va recruter plusieurs hommes (Matt Damon, Bill Murray, John Goodman, Jean Dujardin, Bob Balaban et Hugh Bonneville). Ceux-ci n'ont jamais connu le front. Il s'agit en fait de conservateurs de musées, de directeurs de musées, d'architectes et d'historiens de l'art.

L'humour avant l'action

Même s'il s'agit d'un film sur la Deuxième Guerre mondiale, Les Monuments Men comporte bien peu de scènes de fusillade. On pourrait même dire qu'il se rapproche plus d'une comédie que d'un film d'action. Si vous rêviez de voir tous ces acteurs de renom affronter les Nazis dans des scènes spectaculaires comme dans Il faut sauver le soldat Ryan, vous allez être déçu.

Le long métrage ressemble plus à une enquête policière à grande échelle pour retrouver des objets volés. Les sept hommes vont fouiller dans des archives, interroger des prisonniers nazis et demander l'aide de la population locale (notamment d'une femme, jouée par Cate Blanchett).

Très tôt, la bande va se séparer pour aller enquêter dans différentes villes européennes. Ce sera l'occasion d'en apprendre un peu plus sur chacun des personnages. Chaque petit groupe va rencontrer son lot de problèmes qu'il va souvent résoudre avec intelligence et humour. 

Car disons-le franchement, l'humour est l'un des points forts dans Les Monuments Men. La plupart des blagues font sourire, mais ce qui fait le plus rire, ce sont les situations inusitées dans lesquelles se retrouvent les protagonistes. L'une des séquences les plus drôles, mais aussi les plus tendues, est la scène où le personnage incarné par Matt Damon se met le pied sur une mine. La situation est loufoque, mais en même temps, on sait qu'il risque d'être gravement blessé. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Le film regorge de scènes qui allient tragique et comique.

La mort rôde

Il ne faut d'ailleurs pas se leurrer. La guerre n'est pas finie et, comme on l'a vu, ces « soldats du dimanche » s'exposent à un réel danger, d'autant plus qu'ils n'obtiendront jamais le soutien des alliés en place, eux qui préfèrent sauver la vie de leurs hommes plutôt que de défendre des toiles et des sculptures. Par ailleurs, à plusieurs reprises, le film pose la question à savoir si une œuvre d'art, aussi importante soit-elle, a la même valeur qu'une vie humaine.

Comme beaucoup de films sur la Seconde Guerre mondiale, Les Monuments Men comporte plusieurs éléments patriotiques. Il y a d'abord la musique qui ne s'éloigne pas trop des stéréotypes associés au genre. Cependant, elle est bien écrite et accompagne très bien l'image.

De plus, on nous offre un portrait assez peu nuancé des forces en présence. D'un côté, il y a les Américains qui veulent restituer à tout prix les œuvres d'art à leurs propriétaires, et ce, même si ces derniers ne sont pas Américains, mais plutôt Français, Belges ou Italiens. Et de l'autre, il y a Hitler qui veut détruire ces oeuvres et les Russes qui veulent les garder pour eux. Ça ne plaira pas, évidemment, à tout le monde. 

Verdict

Même s'il peut décevoir les amateurs de films d'action, le film Les Monuments Men a le mérite d'offrir le parfait mélange entre comédie et drame. Mais ce n'est pas tout! Il réunit une distribution de rêve et tente, au passage, de nous sensibiliser sur l'importance de l'art dans nos vies.

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

 

Les Monuments Men prend l'affiche le 7 février. 

Source(s) image(s):
Sony Pictures

Commentaires