Après un premier opus qui avait bouleversé le monde du roman graphique, Matt Fraction (scénario) et Fàbio Moon (dessin) reviennent à la charge avec « Casanova, au service de l'E.M.P.I.R.E – Gula ». Attachez votre ceinture, on pénètre dans une nouvelle dimension!

« Quand est Casanova Quinn »

L'histoire de ce deuxième tome est assez complexe et met en scène une grande variété de personnages. Il serait hasardeux de résumer le scénario en quelques lignes sans vous mélanger. Disons simplement que Gula raconte l'histoire Zephyr Quinn, la sœur jumelle de Casanova. Celle-ci a pour mission de retrouver son frère qui a disparu pendant une mission, causant par le fait même un chaos interdimensionnel jamais vu auparavant. Il doit être retrouvé à tout prix.

On ne se le cachera pas, on ne prend jamais des gants blancs dans cet opus. Comme dans beaucoup de romans graphiques de ce genre, on retrouve les inévitables scènes d'action (qui sont très bien mises en scène, soit dit en passant) et de nudité ou sexualité (même si ces dernières sont moins hard que dans d'autres oeuvres).

Cependant, les auteurs ne se sont pas contentés de reprendre une formule qui fonctionne depuis je ne sais combien de temps. Ils ont eu, en effet, la bonne idée de parsemer le récit d'humour souvent absurde, mais terriblement efficace. Aussi, l'album est rempli de termes complexes qui ont un rapport avec le temps et les différentes dimensions. Le but avoué de ces mots est de berner le lecteur. D'ailleurs, à plusieurs reprises, les protagonistes s'adressent à lui directement.

Tout sauf prévisible

Gula y va donc de rebondissements improbables à des rebondissements vraiment tirés par les cheveux. Ailleurs, ça ne passerait pas, mais ici (une fois que l'on a accepté le concept), ça va. Après tout, c'est ça qui se produit quand on joue dans le temps. Un personnage peut mourir dans une dimension X, mais être toujours vivant dans une autre dimension.

Je vous avoue quand même que j'ai parfois eu de la difficulté à suivre l'histoire, notamment dans les premiers chapitres où beaucoup de personnages font leur entrée. Heureusement, plus on progresse dans notre lecture et plus l'histoire se simplifie, tel un entonnoir. On a aussi accepté le fait que le scénario n'est pas tout à fait conventionnel.

Verdict

Étrange, sexy et sanglant, ce deuxième tome de Casanova, au service de l'E.M.P.I.R.E. plaira sans aucun doute aux amateurs de cette jeune série. Pour les autres, si vous aimez, en tant que lecteur, vous faire sortir de votre zone de confort, cet album est tout indiqué pour vous. Par contre, commencez donc par le premier tome.

 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

 

Casanova, au service de l'E.M.P.I.R.E. Tome 2 - Gula

Matt Fraction (scénario) et Fàbio Moon (dessin)

Urban Comics

160 pages

 

Source(s) image(s):
Prologue

Commentaires