BORNES ÉLECTRIQUES

Un légendaire pratiquant de muay thaï est en visite présentement à Sherbrooke pour une série de séminaires dans lesquels il partagera ses connaissances avec des jeunes et moins jeunes pratiquants québécois passionnés par cet art martial thaïlandais. Nous avons eu l’occasion de discuter avec le principal intéressé, le Français Jean-Charles Skarbowsky.

Sa carrière en deux temps

Jean-Charles Skarbowsky connaît beaucoup de succès dès ses débuts, puis devient champion de France et champion européen de cette discipline. Celui qui a disputé son dernier combat en 2006 et qui est maintenant âgé de 38 ans, sépare sa carrière en deux temps. D'abord entre 16 et 20 ans en France et après 2-3 ans d'absence, en raison notamment d'une blessure, il est retourné à la compétition. Il a disputé essentiellement ce deuxième segment de carrière en Thaïlande où il a d'ailleurs vécu et trouvé épouse. 

 

À l’époque, les modèles du Français sont Ramon Dekers et Danny Bill 

Ses grands combats

Lorsque questionné sur ses combats les plus marquants, Jean-Charles Skarbowsky me parle notamment de ses affrontements contre ses compatriotes Jean-Luc Janvier et Kader Marouf, puis il me parle de ses combats contre Robert Kaennorsing, Chokdee Por Pramuk, Khunsuk Petchsupapan et de quelques autres Thaïlandais qu’il a affrontés en Thaïlande. 

Regardez son combat contre Kader Marouf qui s'est déroulé le 19 janvier 1996 : cliquez ici.

Regardez son combat contre Robert Kaennorsing qui a eu lieu à Las Vegas en 2000 : cliquez ici.

 

 

Voici quelques-uns des meilleurs moments de Jean-Charles Skarbowsky, qui fut déjà classé numéro un dans le prestigieux stade Rajadamnern en Thaïlande.

Vaut mieux perdre et en tirer une leçon que de ne pas combattre

Les pratiquants de muay thaï sont habituellement beaucoup plus actifs que les combattants de boxe anglaise ou ceux d’arts martiaux mixtes. D’ailleurs, Jean-Charles Skarbowsky a disputé une centaine de combats; il n’est pas rare de voir des nak muay (combattants de muay thaï) disputer 200 combats et même plus au cours de leur carrière. Interrogé sur ce fait, Skarbowsky mentionne qu’il ne regrette pas d’avoir combattu aussi souvent et que même si parfois il a perdu quelques combats parce qu’il n’avait pas eu une préparation optimale, ses défaites lui ont servi de leçon. Il ajoute également qu’il croit que les combattants d’AMM pourraient combattre plus souvent.

La situation du muay thaï en France

Notre invité nous mentionne que sa discipline connaît une nouvelle effervescence en France. Il en profite pour mentionner qu’il présente depuis quelques années des événements de muay thaï et que son prochain événement aura lieu le 14 juin 2014. D’ailleurs, Philippe Allaire Landreville a combattu dans son organisation lors d’un événement qu’il a présenté en 2013 et le Québécois avait réussi à s’imposer face à un nak muay français. Si, pour plusieurs amateurs français, la victoire du Québécois représentait une surprise, Skarbowsky, qui connaît bien le représentant du Québec, me mentionne que cela ne l’a pas surpris, car il savait qu’il était un redoutable combattant. 

Plus sur Philippe Allaire Landreville : Philippe Allaire Landreville, la passion de la boxe thaïe 

 

Voici un aperçu vidéo de l'un des événements organisés par Skarbowsky.

À propos des arts martiaux mixtes

Jean-Charles est un puriste du muay thaï et lorsque je lui ai demandé ce qu’il pensait des arts martiaux mixtes, le principal intéressé m’a confié qu’il ne regardait tout simplement pas les combats de cette discipline. Par contre, il enseigne parfois à des athlètes qui font des AMM. D’ailleurs, il a travaillé avec Georges St-Pierre et lui a enseigné quelques techniques de muay thaï applicables en AMM. Si vous avez regardé la 12e saison de The Ultimate Fighter: Team GSP vs Team Koscheck, vous avez sans doute remarqué la visite de Jean-Charles Skarbowsky. Georges St-Pierre avait fait appel au Français pour une petite leçon de muay thaï à ses élèves et Skarbowsky avait littéralement brutalisé les membres de l'équipe de GSP, même s'il était arrivé à moitié pompette. 

Le Français en compagnie de Georges St-Pierre (source photo : http://fightsportblog.free.fr)

Séminaire de Jean Charles Skarbowsky à Sherbrooke

 

Jean-Charles Skarbowsky sera donc au Sing Pravach Gym, situé au 585 Wellington Sud, ce samedi et dimanche. Le principal intéressé nous mentionne que le séminaire est ouvert à tous et toutes. Le Sing Pravach Gym est dirigé par Antoine Coutu. 

Voici les coordonnées du site Web du Sing Pravach où vous trouverez davantage d'informations sur cette école et sur la visite de l'expert de la boxe thaïe : http://www.singpravach.com

La page Facebook concernant l'événement de la visite de Skarbowsky à Sherbrooke : cliquez ici.

 

Source(s) image(s):
http://thai-box.info/

Commentaires