Si nous savons que les habitudes de vie de la mère influent sur le fœtus, une étude montre que celles du père avant la conception pourraient également avoir un impact, l’alimentation et la consommation d’alcool entre autres.

D’après une étude menée par une spécialiste en biologie reproductive de l’Université McGill, la diète du père avant la conception jouerait un rôle critique sur la santé du futur bébé. En effet, l’absence d’acide folique (vitamine B9) dans l’alimentation de souris mâles a montré une hausse de malformation à la naissance de leur progéniture. Cette hausse serait chiffrée à 30 %. Ces malformations incluaient des changements spinaux, cranio-faciaux, un rétrécissement de la mâchoire et un mauvais développement des doigts. Chez l’être humain, 3 % des nouveau-nés souffrent de ce genre de malformation et la cause est inconnue chez la moitié d’entre eux.

La consommation d’alcool pourrait également avoir un impact, mais les effets sont moins connus. Ce qui est plus clair, c’est son impact sur le sperme. Sa consommation est associée à une détérioration de la qualité du sperme. Toutefois, certains de ces changements seraient réversibles avec l’arrêt du comportement. L’alcool ne semble pas avoir d’effet négatif sur la fertilité.

L’influence des habitudes du père pourrait être encore plus importante. Une nouvelle science, appelée épigénétique, tente d’expliquer le rôle des expériences et de l’environnement des parents et même des grands-parents sur l’expression de certains gènes. Par exemple, si des parents ont connu des famines, leurs descendances pourraient avoir plus de facilité à prendre du poids. Certains gènes seraient activés, d’autres inactivés afin d’augmenter le stockage des graisses et ainsi mieux faire face aux famines. L’épigénétique pourrait expliquer pourquoi certaines différences sont présentes chez des jumeaux identiques alors qu’ils ont le même bagage génétique. Bref, gageons que les avancées en épigénétique feront beaucoup jaser dans les prochaines années. Ce qu’il faut retenir : il serait bien d’améliorer nos habitudes de vie avant de concevoir un enfant!

- http://www.montrealgazette.com/health/men/Fathers+diet+before+conception+play+role+health+offspring+study/9269537/story.html

- La Vignera S, Condorelli RA et al. « Does alcohol have any effect on male reproductive function? A review of literature », Asian Journal of Andrology, 2013 Mar 15 (2) : 221-5.

- http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/04/13/l-epigenetique-une-heredite-sans-adn_1684720_1650684.html

 

Source(s) image(s):

Commentaires