BORNES ÉLECTRIQUES

Dans 4 jours, le 19 février, Heidi Van-Horny se fera baiser par 23 gars pour ses 23 ans. Ce « gang bang » dans un bar de Laval fera l’objet d’un film porno et même d’une diffusion en direct sur le Web. J’ai pensé lui écrire une lettre…

Chère Heidi,

Comme tu es majeure, tu peux bien sûr disposer de ta vie comme tu l’entends et je ne te juge pas. À 23 ans, j’étais comme toi : invincible, frondeur, effronté, et je faisais un doigt d’honneur à tous ceux qui se mettaient en travers de mon chemin. J’ai brûlé la chandelle par les deux bouts et j’ai même touché le fond. Après une thérapie, j’ai compris qu’en disant oui aux autres trop souvent, je me disais non à moi-même. Quand je t’ai entendu dire que tu commençais à avoir des doutes au sujet de ce projet, je me suis dit que tu étais sûrement plus perspicace que la moyenne des filles qui se laissent malheureusement embarquer dans l’industrie du porno.

À lire aussi : Pour ses 23 ans, elle veut coucher avec 23 gars à Montréal!

Il n’est pas trop tard

Si tu cherches à tout prix la notoriété, il y a tellement d’autres façons de l’atteindre. En disant non, même à la dernière minute, on parlera de toi et de ton courage dans tous les médias. Tu deviendras un modèle positif pour toutes les jeunes filles et jeunes femmes. Qui sait, peut-être pourrais-tu faire des conférences dans des écoles secondaires pour expliquer que l’hypersexualisation est la façon la plus dangereuse et malsaine d’attirer l’attention sur soi?

23 ou 69?

Puisque tu as encore le temps de changer d’idée, j’aimerais que tu saches que devant toi se profile une des plus belles années de ta vie si tu sais la saisir. Savais-tu que, selon une étude réalisée par des chercheurs de la London School of Economics, les deux moments dans la vie où l’on atteint le plus le sentiment de plénitude est à 23 et à 69 ans? Pourquoi ses âges sont-ils si éloignés l’un de l’autre? Parce qu’à 23 ans, c’est le début de la vie adulte, la fin des études, le premier emploi sérieux et le début de l’indépendance financière. Entre les deux, il y a le besoin de réussites financière et personnelle. Il y a des unions et des désunions qui nous rendent parfois méfiants et aigris. Il y a nos magnifiques enfants qui deviennent des ados insupportables. Il y a souvent la maladie et la mort de nos parents. Puis, à 69 ans, c’est le début de la retraite, les enfants sont casés, fini le stress, et si l’on est en santé, on peut enfin couler des jours heureux. Cela veut dire que si tu manques tes 23 ans, il te faudra attendre 46 ans (c’est deux fois 23 ans) pour revivre une telle plénitude; 23 comme ton âge et 23 comme le nombre de gars qui, ce jour-là, te voleront 46 ans de ta vie si tu les laisses faire.

Source(s) image(s):
Facebook

Commentaires