BORNES ÉLECTRIQUES

La franchise LEGO a connu un regain de vie grâce, entre autres, aux jeux de TT Games. J’ai grandi avec ces petits blocs à assembler, mais je n’ai jamais vu un tel engouement pour ces jouets depuis que les jeux et séries animées en étant inspirés sont parus. La popularité des LEGO est telle qu’un film original a été lancé en salles, connaissant lui aussi beaucoup de succès. Et qui dit film dit aussi jeu vidéo tentant de le complémenter. Est-ce une réussite? Oui, même s’il n’y a rien de bien original dans ce projet!

À LIRE AUSSI: Notre critique du long métrage « Le film Lego »

Scénario humoristique et parodies!

L’histoire de LEGO Movie Videogame n’est pas compliquée : elle suit tout simplement celle du film! On y met en vedette Emmet, un travailleur de la construction de la ville de Bricksburg dont le quotidien n’est dérangé par absolument rien. Dans cette ville de LEGO, tout est coordonné de façon routinière et on s’y plaît. On se lève le matin en effectuant les mêmes tâches, on écoute la même musique et la même série télévisée et on détruit des LEGO pour mieux les reconstruire.

Or, une prophétie veut que ce bonheur ne durera pas. En effet, Lord President, le créateur des mondes LEGO, n’aime pas ce que l’on fait avec cet univers. Pire, il déteste que l’on puisse traverser d’un monde à un autre comme bon nous semble. Dès lors, il voue son existence à briser les tunnels reliant les mondes et à punir les personnages LEGO en détruisant leurs univers. Un héros, dont vous pouvez aisément deviner l’identité, devra laisser tomber son train-train quotidien afin de mettre un terme aux plans machiavéliques de ce sombre individu.

Si vous avez vu Le film LEGO, vous serez agréablement surpris de voir que le jeu suit l’histoire à la perfection. Tous les personnages du long métrage y sont réunis, cela permettant de nous offrir une trame narrative très humoristique que l’on se plaît à suivre. J’ai ri plusieurs fois en suivant les péripéties d’Emmet, en plus d’avoir été subjugué par les subtilités du scénario. On y dresse notamment un beau parallèle entre le monde des LEGO et l’imagination d’un enfant nous surprenant tant cela nous semble irréel.

Les parodies d’autres franchises sont également nombreuses, de sorte que vous retrouverez des personnages et clins d’œil d’autres séries bien connues. Ainsi, en plus de Batman (qui est mis de l’avant dans le film), vous aurez l’occasion de débloquer et de contrôler d’autres figures connues, dont Superman, Green Lantern, Wonderwoman, la statue de la Liberté, Shakespeare, Abraham Lincoln et même Gandalf. Oui, c’est fou et absurde, mais c’est une absurdité totalement assumée créant un univers surréaliste et très accrocheur.

Style de jeu classique dans un univers plus petit

Si vous avez joué à un jeu LEGO par le passé (ce qui est fort probable), vous serez en terrain connu avec LEGO Movie Videogame. Pourquoi? Tout simplement parce qu’on y propose le même style de jeu et, globalement, les mêmes types de casse-tête que par le passé. Casser toutes sortes d’objets, récolter des Studs, débloquer des personnages, amasser des briques rouges et dorées, bref, tout ce qu’on aime qu’on refait dans chaque jeu LEGO est proposé dans ce titre. De plus, vous retrouverez plusieurs surfaces et casse-tête identiques à ceux du passé, incluant les classiques surfaces argentées et dorées ne pouvant être brisées que par des explosions et des lasers respectivement.

Par ailleurs, tout comme pour ses prédécesseurs, LEGO Movie Videogame offre la possibilité de débloquer des dizaines de personnages aux habiletés uniques. Ainsi, Emmet et d’autres constructeurs peuvent utiliser leur marteau-piqueur pour briser des surfaces, les femmes peuvent sauter plus haut et s’agripper à des filets ou poteaux, Vitrius (le vieux sage du film dont on questionne fortement la cécité) peut ouvrir des portes secrètes et marcher sur de minces planches même s’il est pratiquement aveugle tandis que Batman pourra utiliser son grappin et son boomerang pour compléter divers casse-tête. À ce sujet, je vous invite à utiliser ce personnage ou tout autre pouvant briser des objets à distance avec une arme afin de récolter des Studs puisque ce sera beaucoup plus rapide et facile ainsi. Quoi qu’il en soit, la grande sélection de personnages demeure illusoire en ce sens que plusieurs partagent les mêmes habiletés. C’est un élément récurrent des jeux LEGO et même s’il est plaisant de débloquer et d’utiliser certains personnages (dont ceux de DC Comics), le fait que plusieurs partagent les mêmes aptitudes les rend plutôt banals en bout de ligne.

À noter que si vous êtes un grand fan des jeux LEGO, vous remarquerez que LEGO Movie Videogame est plus restreint et limité que d’autres titres de la franchise. Alors qu’on offre des univers toujours plus gros depuis les dernières années, LEGO Movie Videogame met plutôt de l’avant de plus petits mondes à travers lesquels on navigue pour récolter des objets. Pour vous donner une idée, le jeu ne propose que 70 briques dorées à amasser alors qu’on était habitués d’en dénicher des centaines au sein des autres jeux. Vous devrez quand même investir de 8 à 10 heures pour terminer les missions et au moins une bonne vingtaine d'heures pour le compléter à 100 %, mais cela demeure en deçà de ce que les derniers jeux LEGO nous ont proposé. Serait-ce en raison d’un temps de développement plus court afin que le jeu soit lancé en même temps que le film? Probable.

Quelques nouveautés et des ratés

Je vous rassure, LEGO Movie Videogame n’est pas qu’un ramassis de vieux éléments. Oui, la base est classique, mais le jeu propose quand même certaines nouveautés, incluant des constructions LEGO spéciales. Ainsi, en récoltant des patrons de constructions, certains personnages pourront bâtir de grandes constructions à des endroits spécifiques. Prenant la forme de mini-jeux où il faut associer certaines pièces LEGO à la construction, cela donne l’étrange sensation de retrouver les blocs LEGO que l’on connaît dans la vraie vie et qu’il faut assembler à partir de manuels.

De plus, certains personnages pourront, encore une fois à des endroits bien précis, démanteler des structures LEGO pour en construire de nouvelles. Bref, on a voulu montrer que, tout comme dans la vraie vie, les structures LEGO peuvent être déformées afin d’être reformées et qu’il s’agit d’un univers en changement constant. C’est limité, mais réussi et intéressant comme perspective à développer pour le futur de la franchise.

Malheureusement, autant le jeu est-il rempli de charme, autant comporte-t-il certains accros qu’il est difficile de passer sous silence. En outre, la caméra pose toujours autant de problèmes, spécialement dans les endroits confinés où elle peut carrément « plonger » dans votre personnage. De plus, comme je le disais plus haut, le temps de développement a probablement été restreint et cela se voit dans le design de certains niveaux. La mission 9, qui prend place sous l’eau, est l’une, sinon la pire, de tous les jeux LEGO, les personnages se contrôlant mal lorsqu’ils sont en apnée et les éléments interactifs n’étant pas toujours bien visibles. Heureusement, il y a plus de bonnes que de mauvaises missions, mais certaines n’en demeurent pas moins pénibles, d’autant plus que le jeu propose plus de combats insipides et toujours aussi simples que les autres titres de la franchise. Enfin, le mini-jeu de piratage, qui permet de prendre possession d'ennemis ou de débloquer des structures à assembler, ne ressort pas non plus du lot, étant un étrange calque de Pac-Man aussi lent qu'inintéressant.

Verdict

J’ai eu du plaisir avec LEGO Movie Videogame et, puisque je n’attendais rien de ce jeu, ce fut une agréable expérience à vivre. Ce n’est pas un grand jeu et tout demeure aussi classique que simple, mais ça n’en demeure pas moins un produit divertissant et proposant un lot intéressant de casse-tête à résoudre et d’éléments à récolter, que l’on joue seul ou avec une autre personne. Ah! et ne serait-ce que pour danser sur la chanson thème du film, le jeu mérite un coup d’œil. Toutes mes excuses pour terminer ma critique ainsi et vous mettre cette chanson diablement accrocheuse dans la tête!

Ce que vous aimerez :

- Le charme de l’ensemble

- Les parodies et personnages d’autres franchises

- La chanson thème reprise dans le mini-jeu de danse!

 

Ce que vous n’aimerez pas :

- La caméra posant certains problèmes

- Certains niveaux et mini-jeux ennuyants

- Le manque d’originalité

 

Note : 7,5 sur 10

Source(s) image(s):
Stealthybox
TrueAchievements
VG247
PCGamer
ComicBuzz

Commentaires