Une disparition est toujours une source d’angoisse pour les proches de la personne. On ignore où elle se trouve et, pire encore, dans quelle condition. Or, lorsque plusieurs personnes s’évaporent dans la même région sans laisser la moindre trace, il y a de quoi se poser bien des questions, voire d’être en proie à la panique. Certes, pour la plupart, nous connaissons la légende entourant le Triangle des Bermudes, mais celle du Triangle de Bennington l’est un peu moins. Pourtant, les cas de disparitions rapportés dans cette région demeurent encore inexpliqués, même après 70 ans de recherches.

À LIRE AUSSI: 5 crimes inspirés de films!

Le nom « Triangle de Bennington » a été inventé par l’auteur Joseph A. Citro, spécialiste de sujets paranormaux de toutes sortes. Il décrit une région dans l’État du Vermont située aux alentours de la montagne de Glastenbury et qui regroupe plusieurs petites villes, dont Woodford, Shaftsbury, Somerset et, bien sûr, Bennington.

Au 19e siècle, la région était relativement prospère. On n’y vivait pas riche, mais le secteur industriel de même que celui du bois permettaient aux familles de vivre confortablement. Or, vers la fin du siècle, l’économie locale s’est écroulée, transformant plusieurs villes en cités fantômes. Les gens désertaient la région, mais ceux y étant demeurés ont commencé à rapporter d’étranges phénomènes.

En outre, certains villageois affirmaient entendre des bruits très étranges et voir des couleurs dans le ciel. D’autres ont rapporté avoir aperçu une étrange créature semblable au yéti, tandis que certains stipulaient que des enlèvements par des extraterrestres se produisaient. La peur était amplifiée par le folklore local voulant que les Autochtones voyaient cette région comme étant maudite et qu’un homme étrange de même que des créatures rôdaient dans les bois.

Les disparitions

Si tous ces cas d’enlèvements et de visions demeurent des légendes urbaines et des ouï-dire, la région n’en a pas moins été l’hôte de cinq mystérieuses disparitions. Sur ces dernières, une seule personne a été retrouvée, mais on n’a jamais pu savoir comment elle avait disparu puisque son corps a été découvert dans un état de décomposition très avancée.

Middie Rivers est la première personne à avoir disparu sans qu’on l’ait revue. Cette chasseuse de 74 ans est partie le matin du 12 novembre 1945 à la recherche de proies en compagnie de quatre autres chasseurs qu’elle guidait. Durant le chemin du retour, Rivers s’est éloignée du groupe… et n’a plus jamais été revue. Même si une énorme fouille a été effectuée, on n’a retrouvé qu’une seule et unique balle de fusil ayant appartenu à Rivers aux abords du courant d’une rivière. Ce qui ajoute encore plus de poids au mystère de cette disparition est que Rivers était une chasseuse ainsi qu’une pêcheuse très expérimentée et qu’elle avait une connaissance approfondie de la région.

Le 1er décembre 1946, une jeune fille de 18 ans du nom de Paula Welden quitte tout bonnement la surface de la Terre. Étudiante de seconde année au collège, elle est partie faire une randonnée dans la région de Long Trail Road et n’a plus jamais été revue. Ce qui est assez particulier dans ce cas est que plusieurs personnes l’ont aperçue quelques instants à peine avant sa disparition! Ainsi, un couple de personnes âgées ayant été à quelque 91 mètres de Welden ont affirmé qu’elle a tourné un coin du sentier et, lorsqu’ils se sont rendus à cette place quelques instants plus tard, sa trace avait disparu. Malgré d’intenses recherches, une récompense de 5 000 $ et une implication du FBI dans le dossier, on ne l’a jamais retrouvée.

Le 1er décembre 1949, trois ans après la disparition de Paula Welden, l’ancien militaire James E. Tedford disparaît à son tour. Visitant des proches dans la région de St. Albans, il a pris un bus pour retourner chez lui à Bennington, mais n’est jamais descendu à destination. Selon des témoins, Tedford était bien dans le bus et était toujours à bord lorsque le véhicule s’est immobilisé à l’arrêt avant celui de Bennington. Quelque part, à un certain moment entre cet arrêt et Bennington, Tedford s’est tout simplement évaporé. Fait encore plus troublant : ses bagages étaient encore dans le bus et on a même retrouvé l’horaire du bus sur son siège lorsqu’on a remarqué sa disparition!

Le 12 octobre 1950, Paul Jepson connaît le même sort que les personnes susmentionnées. Le bambin de 8 ans accompagnait sa mère dans son camion. Alors que cette dernière s’est arrêtée puis a détourné le regard afin de nourrir les cochons de sa ferme, son fils a disparu sans laisser de traces. Il portait un manteau rouge vif qui aurait dû le rendre visible pour n’importe qui, mais aucune équipe de recherche ne l’a retrouvé. Selon la légende, des individus ont remonté des traces qui auraient été laissées par le gamin et qui les ont menés jusqu’à l’autoroute où Paula Welden aurait été portée disparu 4 ans plus tôt.

Le 28 octobre 1950, à peine 16 jours après la disparition de Jepson, Freida Langer disparaît à son tour. Accompagnée de son cousin, elle quitte le campement familial afin d’effectuer une randonnée aux alentours du réservoir de Somerset. À un certain moment, elle est tombée dans une rivière et a demandé à son cousin de patienter le temps qu’elle retourne au camp pour mettre des vêtements secs. Après plusieurs dizaines de minutes d’attente, le cousin retourne au campement et se rend compte que personne n’a aperçu Langer depuis qu’elle l’a quitté. Des fouilles sont entreprises et mobilisent jusqu’à 300 personnes sans donner quoi que ce soit. On abandonne les recherches, mais on retrouve le corps le 12 mai 1951, 7 mois après la disparition. En raison de l’état de décomposition avancée du cadavre, aucune cause de décès n’est prononcée. Ce qu’il y a d’étrange avec le cas de Langer est qu’on a retrouvé son corps 7 mois plus tard dans une région qui avait été abondamment fouillée à l’origine, comme si elle était disparue puis réapparue sans explication logique.

Des mystères qui font toujours réfléchir

Les disparitions du Triangle de Bennington n’ont reçu aucune explication jusqu’à présent, ce qui est normal puisque quatre personnes sur cinq n’ont pas été retrouvées. Plusieurs hypothèses ont été émises, incluant le fait que la majorité des disparus auraient pu se faire tuer par des animaux et dévorés. Se pourrait-il qu’ils aient été enlevés et tués par des malfaiteurs sans qu’aucune cause paranormale ne soit en jeu? Ou bien que certains aient été victimes d’un bête accident? Ou encore qu’ils aient voulu quitter leur vie sans laisser de traces afin d’en démarrer une autre ailleurs, dans l’anonymat?

Tout est possible, mais ces cas ne trouveront probablement jamais d’explication. En outre, ceux ayant étudié ces disparitions s’entendent pour dire que rien ne les relie hormis la région et la période de temps où on les a rapportées. Même si ces disparitions ont probablement eu de grands impacts sur les familles touchées, il faut avouer qu’elles sont aussi effrayantes qu’intrigantes!

Source(s) image(s):
IlluminatiMindControl
CoolInterestingStuff
Bennington Triangle

Commentaires