Une quinquagénaire a été arrêtée la semaine dernière pour avoir commis un crime assez inhabituel. Elle n'a pas commis de vol ni blessé ou tué quelqu'un. En fait, elle aurait utilisé le service d'urgence 911 pour avoir des rapports sexuels avec un policier.

À LIRE AUSSI : Un homme se plaint de s'être brûlé l'engin en tentant de faire l'amour à une pizza de Domino's

Maria Montenez-Colo, une résidente de la Floride, a appelé le 911 samedi dernier à propos d'une histoire de dispute concernant une voiture. Elle voulait qu'on lui rende la Corvette qui appartenait à son défunt mari.

Sauf que lorsque le policier est arrivé chez elle pour prendre sa déposition, elle a changé d'idée complètement et voulait autre chose. 

En effet, la femme âgée de 58 ans aurait commencé à faire des avances à l'agent Justin Davoult. Visiblement ivre, elle lui aurait demandé s'il était marié après lui avoir dit qu'elle le trouvait très sexy.

« Je n'ai pas été pénétrée depuis des années. Je suis tellement chaude », s'est ensuite exclamée Montenez-Colo au policier de 31 ans.

L'agent lui aurait alors demandé ce qu'il pouvait faire pour l'aider. C'est alors qu'elle lui a répondu  : « Tu peux me baiser. » Elle n'en est pas restée là et a tenté de se frotter sur la poitrine de Davoult tout en lui agrippant le bras.

Lorsque le policier lui a dit que son geste était déplacé, elle a rétorqué : « Je suis mauvaise, je sais ».

Voyant qu'il n'était plus d'aucune utilité, Davoult lui a donné sa carte professionnelle avant de quitter les lieux. Il lui a aussi conseillé d'appeler le service de police en ne passant pas par le 911 quand il ne s'agit pas d'urgence.

Malheureusement, Montenez-Colo n'a pas écouté son conseil et a rappelé moins d'une heure après le 911 en disant vouloir voir un second policier.

Le même policier est retourné au domicile de la femme, accompagné, cette fois-ci, d'un lieutenant. Elle a dit à ce dernier que l'agent Davoult était un parfait gentleman, mais que ça l'a rendue furieuse quand il l'a repoussée.

Davoult lui a alors demandé si elle se rappelait de leur petite conversation à propos des appels urgents. Elle a alors répondu  : « Je sais, mais comment je vais faire pour que tu puisses me baiser? »

Il n'en fallait pas plus pour que Montenez-Colo soit arrêtée pour avoir fait de faux appels au 911.

Source : The Smoking Gun

Source(s) image(s):
http://www.thesmokinggun.com

Commentaires