Charley est une jeune étudiante de 18 ans d’Edinburgh. Pour financer ses études en science du sport, qui, croit-elle, la mèneront à une carrière dans les forces de l’ordre, elle enlève tous les soirs ses vêtements devant une foule d’hommes. Charley est effeuilleuse.

À LIRE AUSSI: Une skieuse crée une controverse avec des photos d'elle seins nus

Selon une récente étude parue dans le British Journal of Sociology of Education, la jeune femme ne serait pas la seule dans cette situation. Environ une effeuilleuse sur trois serait une étudiante. Elles pratiqueraient le strip-tease pour financer leurs études. 

Mais l’effeuillage n’est pas la seule façon qu’ont trouvée les étudiantes pour financer leurs études. Certaines se tournent vers des sites Internet où des hommes d’un certain âge recherchent des jeunes femmes pour les « accompagner ». 

Il faut dire que selon les experts, il y aurait plus d’étudiantes effeuilleuses notamment parce que ce genre de métier est devenu plus socialement acceptable

En tout cas, pour Charley, il s’agit de sa première expérience de travail. Elle révèle qu’elle a postulé ailleurs, mais que personne ne l’a rappelée à cause de son manque d’expérience. 

Le petit ami de Charley, Connor, ne voit cependant pas d’un bon oeil son emploi. Il craint entre autres pour sa sécurité. Pour éviter les frictions, Charley a imposé des règles strictes. Son copain n’a pas le droit de rentrer dans le bar où elle travaille si elle est de service. 

« Je ne veux pas qu’il me regarde faire ces choses. Je crois que ça le blesserait beaucoup trop. Il est trop important à mes yeux pour que je lui fasse ça », admet-elle. 

Pensez-vous que les étudiantes font bien de pratiquer des strip-teases pour financer leurs études?

Source : Daily Mail 

 

Source(s) image(s):
Channel 4

Commentaires