Enfants, nous avons « trippé » sur au moins une bande dessinée qui venait nous chercher : Tintin, Astérix, Mafalda, Les Schtroumpfs… y en a vraiment pour tous les goûts! Les amateurs de bandes dessinées ne se limitent pas non plus aux enfants; j’en suis la preuve vivante. Quand j’étais jeune, je carburais aux Tintin et j'aimais bien Onésime de Chartier qui passait dans le « Bulletin des agriculteurs »… Eh oui! Mais au-delà des styles et de l’âge des lecteurs de BD, il faut savoir que cette dernière n’a pas été inventée quand on était jeunes, loin de là. Il semble que la bande dessinée soit aussi vieille, ou presque, que l’humanité elle-même. Voyons de quoi a eu l’air la BD au fil du temps.

Une BD chez les Égyptiens?

Tout d’abord, définissons ce qu’est une bande dessinée : un art qui marie la narration et l’art graphique sur un plan séquentiel. Autrement dit, on raconte une histoire avec des dessins et du texte! On ne peut donc pas parler de bande dessinée avant l’invention de l’écriture, mais dès que celle-ci est maîtrisée, on voit les premiers types de BD et c’est chez les Égyptiens qu’on retrouve les plus exemplaires. Les hiéroglyphes, outre un mode d’écriture codé, nous montrent des scènes d’époque commentées très précieuses qui nous aident à nous imaginer la façon de vivre dans l’Égypte ancienne.

Hiéroglyphes égyptiens de « La tombe de Nakht », un genre de bande dessinée...

Plus tard, chez les Romains, on peut voir un autre type de bande dessinée sculpté dans la pierre sous forme de bas-relief et qui illustre chronologiquement la conquête de la Dacie par l’empereur Tajan au début du IIe siècle. Le bas-relief s’enroule en spirale autour de la colonne Trajane, un remarquable document d’époque sous forme de… bande dessinée!

Bas-relief de la colonne Trajane

La Tapisserie de Bayeux

Une autre œuvre remarquable sous une forme rappelant beaucoup la BD est la fameuse Tapisserie de Bayeux, aussi appelée Tapisserie de la reine Mathilde ou « Telle du Conquest », qui n’est en fait qu’une immense broderie de 68 mètres de long et qui raconte les différentes étapes menant à l’invasion de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066. Cette tapisserie contient une foule de détails de l’époque (vêtements, conditions de vie, navires d’époque) et est inscrite depuis 2007 au registre « Mémoire du Monde » de l’UNESCO. 

La bande dessinée moderne

Plus tard, avec l’imprimerie, viendra une bande dessinée plus raffinée, plus subtile, avec des textes qui prendront plus de place et des paroles rattachées à des personnages par la fameuse « bulle » de texte. Les caricaturistes du XVIIIe siècle faisaient d’ailleurs parler leurs personnages de cette façon. Mais la première BD moderne sous forme d’album sera l’œuvre d’un Suisse, Rodolphe Töpffer, et elle sortira dès les années 1830 : Histoire de Mr Jabot. Toutefois, ce sera dans les journaux que la BD prendra son envol en Europe et en Amérique. Les journaux américains populariseront la BD dans leurs comic strips que l’on retrouve encore dans nos quotidiens. Puis, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, le lectorat se rajeunit et c’est le début de la démocratisation des publications, faisant plus de place aux enfants. Tintin de Hergé par exemple, en 1929, est un héritier de ce mouvement. La table était mise pour développer ce qu’on connaît aujourd’hui, la bande dessinée comme média de masse.

Extrait de Tintin en québécois

Choisissez votre BD

Des bandes dessinées, il y en a donc de tous les styles, pour tous les goûts et on en trouve partout. Vous vous souvenez des Bazooka Joe? Même dans la gomme balloune! Sans compter la panoplie de BD de super-héros (DC Comics, Marvel). L’idée, c’est de profiter du divertissement qu’elle procure. Faut juste trouver le temps.

Liens :

www.wikipedia.org

www.cbbd.be

http://www.info-collection.fr/

 

Source(s) image(s):
www.pompanon.fr
commons.wikimedia.org
vive-lune.over-blog.com
www.ledevoir.com
wikimedia.org

Commentaires