Pour son premier film, Guillaume Gallienne a décidé d’adapter son spectacle solo qui, lui-même, s’inspirait de sa vie. À sa sortie, « Les garçons et Guillaume, à table! » a connu un immense succès en France où il a cumulé plus de 2,5 millions d’entrées au box-office. Le long métrage a également connu un succès critique. En effet, il vient de remporter cinq prix César, dont celui du meilleur film. Le film arrive enfin chez nous.

Vouloir ressembler à tout prix à sa mère

Depuis longtemps, Guillaume (Guillaume Gallienne) est persuadé qu’il est une fille, notamment à cause de la relation privilégiée qu’il entretient avec sa mère (interprétée également par Guillaume Gallienne). Il n’aime pas le sport ni les activités destinées aux hommes. En fait, ce qu'il aime le plus faire, c'est imiter sa mère. Il l’imite tellement bien que beaucoup de ses proches, dont sa grand-mère, n’arrivent même pas à faire la différence entre les deux.

Puis, en grandissant, il commence à être étiqueté comme homosexuel puisqu'il est efféminé. Il se met alors à se poser des questions sur son orientation sexuelle et à faire des démarches pour découvrir s’il préfère les hommes ou les femmes. 

Un acteur de grand talent

Guillaume Gallienne est sans contredit éblouissant, tellement en fait que le succès de ce film repose en grande partie sur sa performance. L’homme-orchestre est aussi habile dans son propre rôle que dans celui de sa mère, à tel point que ça m’a pris un certain temps avant de comprendre que c’était le même acteur qui interprétait les deux personnages (quand je vous disais que ses proches confondaient les deux...). Tout y est quand il revêt les habits de sa mère : les mimiques (juste assez exagérées pour faire rire), la démarche (assurée et en même temps féminine) et la voix digne d’une femme de caractère. 

En plus d’offrir une performance d’acteur mémorable, Les garçons et Guillaume, à table! s’inscrit comme l’une des comédies les plus exquises des dernières années. Les blagues et situations cocasses sont à la fois légères et intelligentes. Habituellement, peu de comédies (québécoises ou étrangères) arrivent à véritablement me faire rire. Force est d’admettre que Les garçons et Guillaume, à table! est l’exception qui confirme la règle. Même si vous n’êtes pas un fan des comédies françaises, je vous mets au défi de ne pas rire au moins une fois durant la projection!

Toutefois, le long métrage ne nous bombarde pas de situations loufoques. Il y en a juste assez pour ne pas nous écoeurer. Après tout, comme on le dit si bien, trop, c’est comme pas assez. Et je pense que Guillaume Gallienne l’a compris. 

En plus de nous faire passer un bon temps, Les garçons et Guillaume, à table! nous émeut beaucoup, surtout dans la deuxième moitié. La grande sincérité de Guillaume et l’amour immense qu’il porte à sa mère nous bouleversent. Il lui rend d'ailleurs un vibrant hommage dans les dernières minutes du récit, sans pour autant que ça devienne trop mélodramatique. 

Verdict

À la fois drôle et émouvant, Les garçons et Guillaume, à table! est un film à voir sans détour, et ce, même si vous ne vous intéressez pas aux questions liées à l’homosexualité. De toute façon, il s'agit davantage d'une production sur l'amour des femmes. Vous serez également abasourdi par la prestation remarquable de Guillaume Gallienne qui prouve, avec ce premier essai au grand écran, qu'il est un grand acteur, mais aussi un réalisateur brillant et un scénariste doué. 

 

Cote : 4,5 étoiles sur 5

 

Les garçons et Guillaume, à table! prend l'affiche à Montréal le 14 mars et partout au Québec le 21 mars.

Source(s) image(s):
Les Films Seville

Commentaires