Les boissons énergisantes représentent une industrie de plusieurs milliards de dollars, laquelle commandite les sports qui intéressent les jeunes, ce qui lui donne une image alléchante. Plusieurs d’entre eux ont développé une sorte de dépendance envers ces boissons, pouvant en consommer plusieurs par jour. Elles comportent toutefois de possibles effets secondaires.

À LIRE AUSSI: Le choix d'une bonne boisson énergisante

Une étude récente a démontré l’impact de ces boissons sur le système cardiovasculaire. Leur consommation par des jeunes adultes en santé augmente significativement la fréquence cardiaque une heure après. Ajoutez à cela l’augmentation de la pression sanguine, des palpitations, de l’arythmie et possiblement plus grave encore.

On note également des problèmes de sommeil chez les consommateurs réguliers. Rien d’étonnant : on voit des symptômes similaires chez les grands consommateurs de café. 

Les adolescents et les jeunes adultes semblent être leur public cible. Et ce n’est pas sans conséquence. Les jeunes consommant beaucoup de boissons énergisantes sont plus à risque de souffrir de dépression et aussi de consommer de l’alcool et des drogues.

Caféine, sucre, taurine… et en grande quantité. Certaines marques contiennent 3 fois plus de caféine qu’un café. Un rapport mentionne qu’au États-Unis, entre 2007 et 2011, le nombre d’urgences médicales causées par les boissons énergisantes est passé de 10 068 à 20 783, le plus souvent des jeunes qui ne sont pas habitués de consommer de la caféine.

Et les symptômes d’une consommation abusive de caféine sont diverses : nausées, vomissements, tachycardie, hypertension, douleur à la poitrine, faiblesses, etc. Les centres antipoisons américains reçoivent des patients aussi jeunes que 13 ans.

Ces boissons sont très populaires chez les sportifs voulant bien performer. Une étude de l’Université de Birmingham montre toutefois que ces boissons n’aident aucunement le tissu musculaire à mieux fonctionner. En fait, le sucre contenu dans ces produits stimulerait la zone du cerveau responsable du plaisir et de la récompense, et nous donnerait un boost. Ce sont les conclusions tirées après ne pas avoir aperçu ce phénomène de performance améliorée chez les sujets ayant consommé les boissons édulcorées.

La taurine, ingrédient de ces boissons, pourrait également avoir des effets secondaires. Les boissons contenant caféine et taurine ont plus d’impacts négatifs sur le système cardiovasculaire que celles ne contenant que de la caféine.

 

Liens : 

- http://www.medicalnewstoday.com/articles/269569.php

- http://content.time.com/time/health/article/0,8599,1891350,00.html

- http://www.ctvnews.ca/health/energy-drinks-linked-to-depression-substance-abuse-in-teens-study-1.1717569

- http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2735818/

- http://www.foxnews.com/health/2012/11/08/study-energy-drinks-cause-sleep-problems-in-us-combat-troops/

- http://www.medscape.com/viewarticle/804080

 

Source(s) image(s):

Commentaires