Même s’il a quelque chose de fascinant et de mystérieux, le regard des aveugles intéresse peu les photographes. Heureusement, il y en a quelques-uns qui sont sortis des sentiers battus, comme l’Espagnol Rubén Plasencia Canino. En 2013, il a mis sur pied le projet « Obscure », qui vise à photographier spécifiquement le regard des non-voyants.

Pour son projet, il a eu l’aide de ONCE (l’Organisation nationale pour les aveugles de l’Espagne), qui travaille pour offrir des avantages sociaux aux non-voyants et malvoyants à travers le monde. 

Le photographe avoue lui-même que ce projet a représenté pour lui un vrai défi, mais qu'il lui a aussi ouvert les yeux et le coeur sur un tout nouveau monde de sensations. 

Sur chaque photo, il croit que les gens sont obligés de regarder directement dans les yeux des aveugles, qu’il compare à un livre ouvert devant soi. « C’est une fenêtre ouverte qui donne sur un monde inconnu. Si vous regardez juste un peu plus loin, vous pouvez découvrir d’innombrables histoires », confie-t-il.

Source(s) image(s):
Slate

Commentaires