BORNES ÉLECTRIQUES

La fin de la saison régulière de la LNH arrivera sous peu. Comme chaque année, le trophée Calder sera remis à la meilleure recrue de la campagne. Cette année, il n’y a aucune question à savoir qui se verra remettre le prestigieux trophée, c’est Nathan MacKinnon qui le mérite le plus, point final!

À LIRE AUSSI : Top 10 des meilleurs joueurs de hockey de tous les temps

Même si, dans mon esprit, il est clair que c’est l’attaquant de l’Avalanche du Colorado qui mérite cet honneur, regardons tout de même certains autres candidats qui pourraient être susceptibles de devancer MacKinnon au scrutin si ce dernier ne garde pas le rythme pour la poignée de matchs qu’il reste à faire à la saison 2013-2014.

Avant de commencer, je crois qu’il est nécessaire de mentionner que Thomas Hertl ne sera pas pris en compte étant donné qu’il ne jouera probablement pas plus de 10 autres matchs cette saison à cause d’une blessure, ce qui porterait son compte à 45 parties disputées. Pour le moment, il a 15 buts et 10 mentions d’aide à sa fiche.

 

5. Sean Monahan – Flames de Calgary

Monahan est sans aucun doute la recrue qui s’est la plus illustrée en début de saison en récoltant 9 points à ses 8 premiers matchs dans la LNH. En date d’aujourd’hui, il affiche 19 buts et 11 mentions d’aide pour 30 points en 61 rencontres cette saison.

Repêché au sixième rang du dernier encan amateur par les Flames, Monahan sera le visage de cette nouvelle jeunesse de l’équipe albertaine. Il est le joueur de franchise autour duquel Calgary risque de bâtir son équipe au cours des prochaines années, comme l’était Jonathan Toews avec les Blackhawks avant leurs deux conquêtes de la Coupe Stanley en 2010 et 2013.

                                                                        

4. Tyler Johnson – Lightning de Tampa Bay

S’il y a bien une recrue qui nous a surpris cette année, c’est bien Tyler Johnson. Âgé de 23 ans, l’attaquant droitier du Lightning n’a jamais été repêché par un club de la LNH. Il semble que la formation de la Floride ait décidé de prendre un risque, aussi mince qu’il soit, avec Johnson en espérant faire de lui un joueur dont le cheminement pourrait ressembler à celui de Martin St-Louis. D’autant plus que son gabarit est semblable, lui qui mesure 5 pi 9 po et qui fait osciller la balance à un peu plus de 180 lb.

En chiffres, Johnson vient au troisième rang – derrière MacKinnon (52) et Palat (46) – des pointeurs chez les recrues avec 21 buts et autant de passes en 68 parties. Cependant, il ne faut pas négliger le fait que des 10 recrues les plus prolifiques du circuit, c’est lui qui bénéficie du plus de temps de jeu avec une moyenne de près de 19 minutes par partie.

 

3. Torey Krug – Bruins de Boston

Krug est le seul défenseur de mon top 5. L’an dernier, lors des séries éliminatoires, il s’est illustré par son apport offensif et, malgré sa petite taille, il a été capable de continuer sur sa lancée en 2013-2014 avec une récolte qui se chiffre actuellement à 36 points en 66 matchs.

Il mérite amplement sa nomination étant donné qu’il demeure l'une des pièces maîtresses de la défensive bostonnaise, encore plus sur l’avantage numérique, où il excelle plus particulièrement. Pour un joueur jamais repêché, il serait exceptionnel qu’il gagne le trophée Calder cette année.

 

2. Ondrej Palat – Lightning de Tampa Bay

En l’absence de joueurs importants, le Lightning n’a pas eu d’autre choix que d’augmenter la tâche de travail décernée aux jeunes attaquants. Le Tchèque de 23 ans Ondrej Palat en est un qui a été impliqué dans cette situation et cela n’aura qu’été bénéfique pour sa feuille de pointage! En effet, l’ailier gauche figure au deuxième échelon des pointeurs chez les recrues du circuit cette saison avec ses 44 points en 67 parties.

En plus de son nombre de points important, le produit des Voltigeurs de Drummondville a aussi un différentiel impressionnant de +26 au sein d’une équipe qui n’a marqué que 20 buts de plus qu’elle en a accordé.

 

1. Nathan MacKinnon – Avalanche du Colorado

Nathan MacKinnon est incontestablement la recrue de l’année dans la LNH pour la saison 2013-2014! En 68 parties, le joueur de 18 ans figure présentement au tout premier rang des marqueurs chez les recrues avec une récolte de 52 points, dont 22 buts.

Il est assez impressionnant de voir que, Jonathan Drouin évoluant toujours avec les Mooseheads d’Halifax dans les rangs juniors alors que certains considéraient que c’est lui qui aurait dû être sélectionné au premier rang du repêchage de 2013, Nathan MacKinnon (qui était son coéquipier il y a moins d’un an) est en voie de remporter le trophée Calder.

Les succès de l’athlète de la Nouvelle-Écosse ne sont pas étrangers. Patrick Roy, l’entraîneur de l’Avalanche, a eu une grande influence sur MacKinnon. Il ne lui a pas mis trop de pression sur les épaules en début de saison en le plaçant au centre de la troisième unité offensive du club. Son pari aura rapporté, alors que son jeune attaquant a surpassé les attentes!

 

NOTE : Les statistiques utilisées dans cet article ont été prises en date du 18 mars à 16 h 00. Les matchs de la soirée ne sont donc pas considérés.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires