Drogue, tabac et loterie sont des dépendances qui font des ravages. Mais, au début du 21e siècle, une autre dépendance pourrait être pire, avec des conséquences insidieuses : le sucre. On dit souvent « avoir la dent sucrée », mais il s’agit d’une dépendance. Arrêter ou même diminuer sa consommation pourrait bien être aussi difficile, sinon plus, que d’arrêter de fumer.

À LIRE AUSSI: Maigrir de façon ciblée : maintenant possible!

On le sait maintenant, manger du sucre stimule la zone de plaisir et de récompense du cerveau. S’ensuit une libération de neurotransmetteurs, qui agissent un peu comme la cocaïne. Le sucre crée donc de réelles dépendances, très difficiles à se débarrasser. Voici 6 conseils qui pourraient vous aider à casser cette dépendance :

  1. Ne mangez pas moins de mauvais aliments, mais plus de bons aliments : En effet, se priver et s’interdire attisent le désir de tricher. Au lieu de vous priver, autorisez-vous à augmenter vos portions de fruits et légumes frais, de céréales complètes et de légumineuses. Vous allez donc être plus rassasié et aurez moins le goût de grignoter du sucre.
  2. Faites des changements graduels : Celui qui fume deux paquets de cigarettes par jour ne se sentira vraiment pas bien s'il arrête du jour au lendemain. Même chose dans le cas du sucre. Diminuez graduellement vos portions de sucre jusqu’à ce que votre corps s’habitue.  L’arrêt brusque pourrait amener des effets secondaires.
  3. Loin des yeux, loin du cœur : En sevrage, n’allez quand même pas tenter le diable en achetant des produits sucrés. En cas de crise, ce serait trop facile d’ouvrir le garde-manger, mais plus difficile de s’habiller, prendre la voiture, se rendre au dépanneur et revenir. Fiez-vous à votre paresse!
  4. Buvez beaucoup d’eau : Le corps se trompe parfois entre la soif et la faim. Satisfaites-le avec de l’eau qui, une fois dans l’estomac, augmentera votre niveau de satiété.
  5. Augmentez les fibres : On ne le dira jamais assez, mais les fibres alimentaires sont très importantes. Légumineuses, fruits et légumes, céréales complètes augmentent la satiété et stabilisent la glycémie, évitant ainsi les hypoglycémies qui créent les fringales.
  6. Ne vous rendez pas malheureux : Il ne s’agit pas de tout couper! Visez 80-20 : 80 % du temps vous mangez bien et 20 % du temps vous pouvez tricher un peu. J’ai bien dit un peu. Vous n’êtes pas toujours obligé de boire de l’eau pendant les 5 à 7 entre amis!

 

Lien :

http://www.brunchnews.com/the-gazette/health/12-steps-to-help-you-deal-with-less-sugar-800782

Source(s) image(s):

Commentaires