Mark Goddard a commis l’impensable il y a quelques jours. Ce père de famille s’est coupé la main avec une guillotine fabriquée maison dans l’espoir de mettre fin à 16 ans de douleur insupportable. Le seul problème, c’est qu’il a toujours aussi mal…

À LIRE AUSSI : Il parcourt 50 km avec une tronçonneuse dans le ventre

L’homme de 44 ans a décidé de se couper la main après que les médecins ont refusé de le faire. Et pour être sûr que les chirurgiens ne puissent lui « recoudre » la main, il a pris soin de brûler son membre amputé

Une quinzaine de jours auront été nécessaires à l’homme pour construire sa guillotine. Il a notamment utilisé une hache et des ressorts

Malheureusement pour lui, l’amputation de sa main gauche (qu’il a faite sans analgésique) n’est pas parvenue à faire cesser la douleur qu’il ressent depuis ses 28 ans. 

En 1998, cet ancien propriétaire d’un garage maintenant au chômage a eu un accident de moto, causant des lésions nerveuses. Par contre, les médecins ont refusé de l’opérer pour ce problème. Selon eux, sa main et son poignet étaient en bonne santé. 

M. Goddard avoue lui-même qu’il n’aurait pas dû aller aussi loin pour faire cesser sa douleur. Cependant, il a fait ça, car personne à l’hôpital ne voulait l’aider. 

Sa femme est arrivée 10 minutes après qu’il a procédé à l’amputation. Elle a rapidement constaté que le membre amputé avait été brûlé dans un feu dans le jardin par son mari. 

Elle a appelé les secours, qui n’ont pas pu sauver la main, trop sévèrement brûlée. Même si l'opération maison a fait perdre deux litres de sang à l'homme, les ambulanciers ont quand même réussi à le stabiliser.

Ce n’était pas la première fois qu’il essayait de se départir d’un membre. Il avait déjà essayé de couper sa main avec un couteau, mais n’avait réussi qu’à sectionner trois tendons et un nerf.

M. Goddard ne souhaite pas en rester là. Si rien n’est fait de la part des médecins, il menace de couper tout son bras. 

Inutile de vous dire de ne pas tenter cette expérience à la maison…

Source : Daily Mail 

Source(s) image(s):
SWNS

Commentaires