BORNES ÉLECTRIQUES

La ville de Québec recevra pour la première fois un événement de l'organisation UFC le 16 avril prochain. Pour l'occasion, Patrick Côté sera opposé à Kyle Noke sur la carte principale de l'événement. Côté était un incontournable pour la première visite de l'UFC dans la Vieille Capitale puisque c'est là que son aventure dans les arts martiaux mixtes a commencé. Retour sur la carrière d’un combattant au cœur et au mental de guerrier.

Le début de son aventure à Québec chez Team Union

Lorsque Patrick Côté a commencé la pratique des arts martiaux, rien ne laissait présager qu'il allait avoir une carrière prolifique dans la plus importante organisation d'AMM au monde. Le principal intéressé est le premier à le dire : il n’était pas un « naturel », mais il avait soif d’apprendre et a travaillé très fort. Ayant eu l’opportunité de m’entraîner avec quelques personnes qui se sont entraînées avec Patrick Côté, je retiens une chose, laquelle revient constamment dans le témoignage des anciens partenaires d’entraînement de Côté à l’époque où il s’entraînait à Québec chez Team Union. Tous m'ont dit qu’il est inébranlable et qu’il a travaillé comme un forcené. 

Dany Laflamme est l'entraîneur du Nova Gym à Québec. Il était en compagnie des frères Lagacé et de Frédéric Poirier, l'un des membres de l'équipe Team Union où Patrick Côté a commencé les AMM. Laflamme ne tarit pas d'éloges envers son ancien partenaire d'entraînement, envers qui il voue un immense respect. Voici un segment d'entrevue que Dany Laflamme m'a accordée en 2011 et dans lequel il est justement question de Patrick Côté : cliquez ici pour écouter le segment.

Il y a quelques jours, j'ai eu l'occasion de m'entretenir avec Patrick Côté. Voici ce que me disait le principal intéressé à propos de ses débuts en AMM et de son entraîneur de l'époque chez Team Union, Philippe Lagacé : cliquez ici pour écouter les propos de Patrick Côté.

 

Au mois de novembre 2002, il se mesure à Patrick Gosselin à l'occasion de son premier combat professionnel d'AMM. Côté remporte le combat rapidement par soumission et il ajoutera deux autres victoires avant de se mesurer l'année suivante à Steve Vigneault qui est probablement, à l'époque, le combattant le plus apprécié des amateurs québécois. Cœur de lion (Vigneault) est un cogneur redoutable et il est sur une série de sept victoires consécutives lorsqu’il affronte Côté au mois de novembre 2003. Vigneault a l’habitude d’assommer ses adversaires avec ses poings, mais ce soir-là, il a été victime de sa propre médecine puisqu’il s’est fait passer le KO par Patrick Côté. 

Cliquez ici pour voir le combat entre Patrick Côté et Steve Vigneault.

 

Des débuts à l'UFC hors du commun

Affiche UFC 50

Après cinq combats, tous se terminant par des victoires, Patrick Côté fait son entrée à l’UFC lors de l’événement 50 qui a lieu au New Jersey au mois d’octobre 2004. Lors de cette soirée, Georges St-Pierre dispute son premier combat de championnat UFC contre Matt Hughes. Initialement, Côté devait se mesurer à Marvin Eastman, mais à peine quelques jours avant la soirée de cet événement, un retournement de situation majeur s’est produit et le Québécois s’est plutôt retrouvé face à la tête d’affiche de l’UFC à cet époque, l’Américain Tito Ortiz. Ce dernier est un immense 205 lb et il est affamé, car il souhaite reconquérir la ceinture de l’UFC qu’il détenait encore un peu plus d’un an avant ce duel contre Côté. La présence de Patrick Côté dans la même cage que Tito Ortiz en 2004 est probablement aussi inusitée que ce qui est arrivé à Patrick Cummins au mois de février dernier lorsqu’il a accepté d’affronter à une dizaine de jours d’avis Daniel Cormier à l’UFC 170. Par contre, le scénario rêvé de Cummins est rapidement devenu en véritable cauchemar lorsque le combat a commencé, alors que dans le cas de Patrick Côté, il a offert une véritable opposition, même s’il s’est incliné par décision. Ce soir-là, l’UFC avait appris à connaître Patrick Côté, un petit Québécois rondouillet mais qui avait du cran, du courage, du caractère et un véritable potentiel. 

Lors de son combat à l'UFC ayant suivi son affrontement contre Ortiz, Côté s'est retrouvé face au Canadien Joe Doerksen dans un duel chez les 185 lb. Malgré une performance plus qu'honnête pour sa première expérience à l'UFC, une descente de catégorie de poids était inévitable pour celui qui était de moins en moins rondouillet. Ce deuxième combat à l'UFC ne sera pas un succès puisqu'il se conclut par un revers par soumission au troisième assaut. Quelques mois plus tard, il s'incline à nouveau, mais cette fois-ci dans un combat âprement disputé qui se termine par décision partagée en faveur de Chris Leben. La plupart des combattants qui ont amorcé leur aventure à l’UFC avec trois défaites ont vu leur aventure se terminer abruptement, mais la force du représentant de BTT Canada est justement de ne jamais lâcher et d’être imperturbable. 

Après trois défaites en autant de combats à l'UFC, Patrick Côté dispute deux combats en dehors de cette organisation en 2006. Après avoir remporté ses deux combats, il obtient une place pour participer à la quatrième saison de l'Ultimate Fighter. Après s'être distingué en s'imposant contre Edwin Dewees et Jorge Rivera durant cette saison, il se retrouve en finale contre Travis Lutter, qu'il affronte le 11 novembre 2006 à Las Vegas pour son quatrième combat officiellement à l'UFC. (Les combats durant la saison de l'émission de TUF ne sont pas comptabilisés comme des combats professionnels.) Malheureusement, ce duel contre Travis Lutter ne lui permettra pas d'obtenir une première victoire à l'UFC puisqu'il s'incline par clé de bras au milieu du round initial. 

 

Une séquence folle, un combat de championnat contre Anderson Silva et la chute 

 

Affiche UFC 90

Malgré un échec en finale de TUF 4, Patrick Côté se voit offrir un combat par l'UFC au mois de février 2007 et il s'en suivra une séquence folle de quatre victoires consécutives à l'UFC qui lui permettra de se retrouver face au plus grand combattant d'AMM de tous les temps, le Brésilien Anderson Silva. Qui aurait pu s’imaginer que celui qui avait perdu ses quatre premiers combats à l’UFC allait par la suite renverser la vapeur et aligner plusieurs belles victoires pour se retrouver dans un combat de championnat? Probablement personne n’y croyait, excepté Patrick Côté et peut-être son entraîneur Fabio Holanda. C'est à l'UFC 90 au mois d'octobre 2008 que Patrick Côté se mesure à Anderson Silva pour la ceinture des 185 lb. Il s'agit du huitième combat de Silva à l'UFC et jusque-là, personne n'avait réussi à survivre plus de deux rounds contre le grand Brésilien. Envers et contre tous, Côté se débrouille bien dans les deux premiers rounds, mais malheureusement, son genou s'autodétruit au tout début du troisième et le combat se termine ainsi. À l’écart de la cage pendant près d’un an et demi à la suite d'une opération au genou, le retour ne sera pas facile puisqu'il s'incline contre Alan Belcher au mois de mai, puis contre Tom Lawlor au mois d'octobre 2010 avant que l'UFC décide de le remercier. 

Retour dans les petites organisations en quête d’un appel improbable de l’UFC

Après avoir été remercié par l'UFC, Patrick Côté s'est accordé une pause de trois mois pour réfléchir à son avenir. Après cette pause, il est retourné à l’entraînement avec l’objectif de retourner dans la grosse ligue. Appuyé par son entraîneur Fabio Holanda qu’il considère comme un frère, il est retourné quasiment à la case départ en combattant pour de plus petites organisations. En un an, il a réussi à aligner quatre victoires, et pour une énième fois, il a fait mentir ceux qui doutaient de lui puisque vint le fameux appel que tous les combattants d'AMM attendent. Une fois de plus, l'UFC lance une invitation à l'athlète originaire de Rimouski. À moins d'un mois de l'UFC 148, Rich Franklin se fait offrir une nouvelle opportunité et cela a pour conséquence de laisser Cung Le sans adversaire. Une fois de plus, Côté prouve qu'il n'a peur de personne et accepte de revenir au sein de l'UFC, et ce, sans avoir un camp d'entraînement complet puis face à un adversaire redoutable et surtout très peu orthodoxe dans le monde des AMM. Après 15 minutes, les juges décernent la victoire à Cung Le par décision unanime. Depuis cette défaite, le prédateur a gagné ses deux autres combats, dont le premier par disqualification contre Alessio Sakara et, plus récemment, par décision contre Bobby Voelker au mois de mars 2013. D’ailleurs, ce dernier combat est le premier disputé dans la catégorie des 170 lb pour celui qui avait croisé le fer avec l’énorme Tito Ortiz chez les 205 lb en 2004.

Photo Facebook : Fabio Holanda remet la ceinture marron de JJB à Patrick Côté au mois de juin 2013. 

Depuis maintenant plusieurs années, Patrick Côté est un illustre représentant de BTT Canada et un élève de Fabio Holanda. Voici ce que me disait l'athlète de 34 ans la semaine dernière à propos de son entraîneur : cliquez ici pour écouter.

Depuis, Patrick Côté a dirigé l’équipe canadienne dans la série télévisée de l’UFC, The Ultimate Fighter Nations. Le 16 avril prochain, au Colisée Pepsi de Québec, il se mesurera à l’Australien Kyle Noke dans l’un des combats principaux de cette première visite de l’UFC dans la capitale nationale.

 

Patrick Côté s'est entraîné quelques semaines en Thaïlande en vue de son prochain combat. 

 

Quelques-uns des meilleurs moments du Predator en action

Vous pouvez écouter l'intégralité de mon entrevue réalisée la semaine dernière avec Patrick Côté en cliquant ici.

Plus sur la visite de l'UFC à Québec le 16 avril prochain : En route vers la finale de « TUF Nations » le 16 avril à Québec : Les demi-finalistes sont maintenant connus

Suivez Patrick Côté sur sa page Facebook officielle.

 

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires