Pour la toute première fois de son histoire, l’organisation d’arts martiaux mixtes UFC visitera la ville de Québec le mercredi 16 avril prochain. Cet événement, qui aura lieu au Colisée Pepsi, marquera également la conclusion de la série de téléréalité « The Ultimate Fighter Nations », dans laquelle une délégation de combattants canadiens était confrontée à une équipe australienne. Pour cette finale de « TUF Nations », les Australiens ont été balayés par la troupe canadienne dirigée par Patrick Côté. Les deux combats finaux qui détermineront les gagnants de cette édition de « The Ultimate Fighter » chez les 170 lb et les 185 lb opposent donc que des combattants de l’équipe du Canada. En plus de ces deux finales de la série, les deux entraîneurs s’affronteront également. En effet, Patrick Côté sera opposé à l’Australien Kyle Noke lors de l’avant-dernier combat de la soirée. Voici un aperçu de l'événement et mes prédictions sur ces combats ainsi que sur les autres combats très intéressants qui se sont greffés à cette visite historique de l’UFC dans la Vieille Capitale.

À LIRE AUSSI : Entrevue avec Chad Laprise, l'adversaire d'Olivier Aubin-Mercier à l'UFC du 16 avril à Québec

185 lb : Michael Bisping (24-5) vs Tim Kennedy (17-4)

L'Anglais Michael Bisping ne laisse personne indifférent. Plusieurs amateurs et combattants le détestent, mais il demeure un excellent combattant toujours intéressant à voir en action. L'athlète de 35 ans disputera un premier combat depuis sa victoire contre Alan Belcher au mois d'avril 2013. Depuis, une sérieuse blessure à l'œil l'a tenu à l'écart de la compétition. Bisping est un bon kick-boxeur qui utilise très bien ses pieds et ses poings. Si, debout, il peut attaquer avec de belles combinaisons rapides, il est également très difficile à amener au sol. Il a remporté sept de ses dix derniers combats et ajoutons que parmi ses trois défaites, il y a deux revers très serrés contre Wanderlei Silva et Chael Sonnen.

L'Américain Tim Kennedy a remporté ses deux combats depuis qu'il est arrivé à l'UFC. Kennedy figurait parmi les meilleurs combattants des 185 lb de l'organisation Strikeforce, tout juste derrière Luke Rockhold et Ronaldo Souza contre qui il a perdu. Il est particulièrement dangereux au sol puisqu'il a remporté huit combats par soumission, sans jamais perdre par soumission. En fait, sa seule défaite avant la limite est survenue à son premier combat professionnel lorsque le médecin avait dû l'arrêter contre Scott Smith en 2001.

C'est un duel qui devrait être intense et équilibré. Mon choix s'arrête sur l'Américain, car il s'agit du premier combat de Bisping depuis sa blessure à l'œil et il est permis de croire qu'il ne sera probablement pas autant confiant et à l'aise qu'à l'habitude dans la cage.

170 lb : Patrick Côté (19-8) vs Kyle Noke (20-6-1)

Patrick Côté est un combattant plutôt complet qui possède une force de frappe au-dessus de la moyenne. À son dernier combat, il s'est imposé par décision contre Bobby Voelker. Il s'agissait du premier combat du Québécois dans la catégorie des 170 lb.

Plus sur Patrick Côté : Patrick Côté : Un mental et un cœur de guerrier

Tout comme Patrick Côté, Kyle Noke est un vétéran des arts martiaux mixtes. L'Australien a disputé son premier combat professionnel en 2002. Depuis qu'il est arrivé à l'UFC, Noke a remporté quatre victoires et il s'est incliné à deux occasions. À l'instar de son rival québécois, il est un excellent encaisseur et il s'est fait mettre KO à une seule reprise dans sa carrière lorsqu'il s'est mesuré à Scott Smith en 2008. L'année précédente, ce même Scott Smith s'était incliné par décision unanime contre Patrick Côté.

Pas facile de se prononcer sur ce duel, car les deux combattants sont similaires. Je crois néanmoins que Patrick Côté a une force de frappe supérieure à celle de l’Australien, mais Noke demeure un combattant aguerri qui peut être dangereux dans toutes les facettes du combat. Cependant, l'Australien n'a pas combattu depuis l'automne 2012 et cela pourrait jouer contre lui, surtout en début de combat. Donc, finalement, j’opte pour Patrick Côté.

 

Finale TUF Nations des 170 lb : Elias Theodorou vs Sheldon Wescott

Elias Theodorou

  • Provenance : Ontario
  • Âge : 25 ans
  • Fiche professionnelle : 8-0
  • Fiche cumulée de ses adversaires en date du 4 décembre : 41-23-0-1
  • Il a gagné ses deux combats à TUF Nations par décision contre Zein Saliba et Tyler Manawaroa. 

Sheldon Westcott

  • Provenance : Alberta
  • Âge : 29 ans
  • Fiche professionnelle : 8-1-1
  • Fiche cumulée de ses adversaires en date du 4 décembre : 80-57-1
  • Il a gagné ses deux combats à TUF Nations par soumission au round 1 contre Daniel Kelly et Vik Grujic.
  •  

Finale TUF Nations des 170 lb : Olivier Aubin-Mercier (4-0) vs Chad Laprise (7-0)

Plus sur ce combat : UFC à Québec le 16 avril : Olivier Aubin-Mercier face à Chad Laprise

Chad Laprise m’apparaît beaucoup plus à l'aise debout et il possède une bonne boxe, en plus d’être mobile. Olivier Aubin-Mercier est excellent au sol pour contrôler ses adversaires. Jusqu’à maintenant, Olivier a toujours réussi à amener ses adversaires au sol pour les soumettre ou les dominer. J’aurais aimé voir Olivier être confronté à des adversaires plus coriaces avant de joindre l’UFC, car un jour ou l’autre, dans la grosse ligue, il sera opposé à un bon lutteur qui lui donnera plus de fil à retordre. J’ai toujours une interrogation concernant l’athlète de 25 ans : comment va-t-il réagir lorsqu’il aura plus de difficulté à amener un adversaire au sol et qu’il devra échanger debout? Évidemment, Olivier a l’occasion d’être confronté à d’excellents partenaires d’entraînement et il a certainement été confronté à ce genre de situation à l’entraînement, mais il y a un monde qui sépare celui-ci d'un véritable combat. Je crois que nous serons fixés sur tout le potentiel d’Olivier après son combat contre Laprise. Ce dernier est actif et mobile debout, et il ne sera pas facile à amener au sol. Cela dit, je crois qu’Olivier sera en mesure de s’imposer, mais ce ne sera pas une partie de plaisir.

Pour en savoir davantage sur Olivier Aubin-Mercier et Chad Laprise : 

145 lb : Dustin Poirier (15-3) vs Akira Corassani (12-3) 

L'Américain Dustin Poirier est âgé de 25 ans. En neuf combats à l'UFC, il en a remporté sept et a perdu à deux reprises. Poirier est sur une lancée de deux victoires et il est en sixième position du classement officiel de l'UFC chez les 145 lb. Ce sera le deuxième combat de l'Américain au Québec puisque avant de joindre les rangs de l'UFC via la WEC, il avait passé le KO à Derek Gauthier lors d'un événement Ringside MMA qui s'était déroulé à Montréal.

Akira Corassani est arrivé à l'UFC en 2012 et depuis, il a remporté ses trois combats sans avoir impressionné outre mesure. Il a défait Andy Ogle par décision partagée avant de s'imposer par décision contre Robbie Peralta. Plus récemment, au mois de décembre dernier, il a obtenu la victoire contre Maximo Blanco puisque ce dernier s'est fait disqualifier à la suite d'un coup de genou illégal.

Dustin Poirier devrait être en mesure de s’imposer avant la limite contre son rival suédois. 

155 lb : Sam Stout (20-9-1) vs K. J. Noons (12-7)

Malgré ses 29 ans, le Canadien Sam Stout est un véritable vétéran des AMM. Stout a disputé son premier combat professionnel en 2003 et avant de joindre l'organisation UFC en 2006, il a essentiellement combattu au Québec chez l'organisation TKO. Comme la plupart des combattants qui se sont entraînés avec le regretté Shawn Tompkins, il offre toujours des performances énergiques avec une cadence soutenue. L'Ontarien est devenu un combattant complet au fil des ans, mais c'est toujours debout qu'il est le plus à l'aise puisqu'il est un bon kick-boxeur. Récompensé à six occasions pour avoir été impliqué dans un combat de la soirée à l'UFC et ayant obtenu également une récompense pour le KO de la soirée, Sam Stout est l'une des valeurs sûres de l'UFC en termes de spectacle. Cela dit, depuis quelques années, il alterne les victoires et les défaites, tant et si bien qu'il a remporté trois victoires et encaissé autant de revers lors de ses six derniers combats. Au mois de décembre dernier, il a vaincu Cody McKenzie par décision.

Sam Stout atomise Yves Edwards au mois de juin 2011.

K. J. Noons a gagné son dernier combat par décision unanime lorsqu'il a croisé le fer contre George Sotiropoulos au mois d'octobre 2013. L'Américain de 31 ans a disputé 13 combats professionnels de boxe anglaise (11-2), en plus de combattre en AMM depuis 2002. Noons possède une bonne force de frappe et est également un très bon encaisseur qui aime échanger coup pour coup contre ses adversaires.

Stout se doit de remporter ce combat s’il veut redonner un sens à sa carrière et figurer parmi les combattants du top 15 des poids légers de l’UFC. Je crois que le Canadien gagnera ce combat, car il est plus complet, mais il devra être plus mobile que jamais et tenter d’amener le combat au sol à quelques occasions tout au long de ce combat qui risque d’être enlevant. 

Femmes/135 lb : Sarah Kaufman (16-2-0-1) vs Leslie Smith (6-4-1)

Sarah Kaufman est certainement, en compagnie d’Alexis Davis, la meilleure combattante canadienne d’AMM. Kaufman est une cogneuse redoutable qui a d’ailleurs remporté dix combats par (T)KO. L’ancienne championne de l’organisation Strikeforce est une combattante agressive qui aime mettre de la pression sur ses rivales.

Kaufman devait initialement affronter Shayna Baszler puis, par la suite, la Brésilienne Amanda Nunes, mais malheureusement, les deux combattantes se sont blessées et c'est Leslie Smith qui sera finalement l'adversaire de Kaufman. Smith accepte le défi à huit jours seulement de l'affrontement. Il faut dire qu'elle connaît très bien la Canadienne puisque les deux se sont affrontées au mois d'avril 2013 dans un événement Invicta. Au terme d'un combat spectaculaire et chaudement disputé, Sarah Kaufman l'avait remporté par décision partagée, mais l'Américaine n'a jamais accepté la décision et souhaitait ardemment un combat revanche. 

Ce combat promet des étincelles, car le premier duel entre les deux avait été le théâtre de furieux échanges debout. Kaufman s'était fait durement ébranler au second round de son premier rendez-vous contre Smith et à mes yeux, un verdict nul aurait été plus juste. Malgré tout, je crois que la Canadienne parviendra cette fois-ci à gagner clairement cette deuxième confrontation contre sa rivale américaine et obtiendra sa première victoire à l’UFC. 

En quelques mots

Mike De La Torre (12-3) remplace à la toute dernière minute Evan Dunham et il disputera la victoire à la ceinture noire de jiu-jitsu brésilien, le Canadien Mark Bocek (11-5). Il s'agira de la première expérience dans la cage de l'UFC pour De La Torre.

Ryan Jimmo (18-3) devait initialement se mesurer à Steve Bossé, mais ce dernier a finalement décidé de tirer sa révérence. Finalement, c'est Sean O'Connell (15-4) qui sera opposé à Jimmo. Il s'agira du premier combat de Sean O'Connell à l'UFC. En ce qui concerne Ryan Jimmo, le Canadien est issu du karaté et possède un physique impressionnant. Il a deux victoires et autant de défaites depuis qu'il a joint les rangs de l'UFC en 2012.

Le vétéran George Roop (14-10-1) ne parviendra pas à battre Dustin Kimura (11-1), lui qui est un spécialiste de la soumission et qui a d'ailleurs remporté huit combats en soumettant ses adversaires.

Le Franco-Ontarien Michel Gagnon (10-2) est l'un des combattants les plus explosifs de l'UFC. Gagnon a remporté tous ses combats avant la limite, dont quasiment tous par étranglement arrière ou guillotine. En ce qui concerne Tim Gorman (8-2), il devait participer à la 18e saison de la série The Ultimate Fighter. Cependant, une blessure l'a forcé à se retirer de la compétition.

Les entraînements publics auront lieu le dimanche 13 avril au centre commercial Fleur de Lys entre 12 h et 17 h. Sur place, séance de signature d'autographes des combattants, démonstrations d'AMM ainsi que prix de présence. Rendez-vous dans le Cour des Anges, face au Sports Experts.

Source de l'affiche : Fleur de Lys

Cette section vous est présentée par Fight 4 Pride

 

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires