BORNES ÉLECTRIQUES

Fidélité et infidélité, des mots qui sont drôlement galvaudés. La distorsion me vient probablement de l’utilisation qu’on en fait lorsqu’on désigne un chien : un cabot fidèle qui vient toujours lorsqu’on l’appelle et qui sera assurément heureux de nous revoir, même en cas de négligence ou de maltraitance à son égard. Semble-t-il que nous utilisons également cette caractéristique, à tort ou à raison, afin de décrire les comportements exclusifs ou pas, des amoureux entre eux. N'hésitez pas à partager ou à commenter les lignes qui suivent, car sans votre opinion, cette chronique n’a que peu de valeur.

À lire aussi : Les désirs

Situation

André est avec sa blonde depuis six ans. Il l’aime à la façon du chanteur Dédé Fortin du groupe Les Colocs, c’est-à-dire : « J’y ai jamais dit je t’aime tout court, j’ajoute toujours quequ’ chose après, c’comme ça qu’on voit si on est en amour, je t’aime beaucoup ça fait moins vrai ». Bref, il est avec une gentille fille, il l’aime bien, mais au plan de l’amour véritable, on repassera.

À quel point André prend sa relation amoureuse au sérieux? C’est difficile à dire. Lorsqu’il est avec sa blonde, il démontre du respect et de l’affection. Par contre, lorsque les yeux s’éloignent du cœur de celle-ci, André n’hésite pas à flirter plus ou moins subtilement avec les autres filles. Comme dit Rachel Dawes, l’amie d’enfance de Bruce Wayne dans le film BATMAN : le commencement : « Ce n’est pas ce que tu dis qui démontre la personne que tu es, c’est plutôt les gestes que tu poses. »

L’autre soir, André était au bar, il a fini sa soirée avec une fille à qui il faisait les beaux yeux. Ça faisait trois ou quatre fois qu’ils se parlaient sur Facebook, les petits sous-entendus cochons fusant de part et d’autre. André jouait avec le feu. Je peux vous dire qu’il a fini par se brûler les lèvres sur la bouche de cette fille, qui elle, ne devait rien à personne. Je vous épargne les détails plus croustillants au parfum de crevettes.

Explication

Difficile de généraliser sur les causes de l’infidélité, ou sur la recette de la fidélité. Par contre, nous pouvons dire que les personnes qui vont voir ailleurs le font parce qu’elles sont insatisfaites de certaines facettes de leur relation. Si ces insatisfactions peuvent avoir été provoquées par l’un ou par l’autre, la faute doit quand même aller à celui qui prend la décision de sauter la clôture.

Dans la situation ci-dessus, nous pouvons décortiquer deux insatisfactions majeures. De un, en observant André, on constate qu’il n’est pas réellement en amour avec sa blonde. On remarque qu’il est émotivement très peu engagé avec elle. Ainsi, vous avez le portrait d’une relation qui ne tient pas à grand-chose. Par contre, plusieurs couples vont trouver le bonheur dans ce genre de concubinage, mais pas André.

La deuxième insatisfaction majeure de notre bonhomme en est une qu’il partage avec plusieurs Québécois : la difficulté à se valoriser dans sa relation. Effectivement, ceux qui ne se valorisent pas dans une relation amoureuse auront parfois tendance à flirter pour pouvoir alimenter cette facette de leur ego. Pas besoin de préciser qu’un gars en couple qui tente de séduire d’autres filles risque de récolter des tentations pouvant le faire basculer du côté obscur de l’infidélité.

Solution

Gardons ça simple. Plusieurs couples s’accommodent à rester ensemble pour des raisons autres que la qualité du lien amoureux qui les unit. Difficile de porter un jugement si cela convient sincèrement aux deux simili-tourtereaux. Par contre, pour plusieurs personnes, ce lien amoureux qui maintient solidement la relation est fondamental. Pour ceux-ci, il sera donc très important d’éviter de rester dans une relation où il n’y a pas d’amour, simplement par complaisance ou par accoutumance. Chercher à créer le lien amoureux et l’entretenir sera un point de départ gagnant pour toute relation.

Il est évidemment possible qu’une personne soit infidèle même en présence du lien amoureux avec son conjoint ou sa conjointe. Dans des situations comme celle-là, l’hypothèse d’un besoin de valorisation mal canalisé pourrait en être la source. En ce sens, il serait préférable qu’au lieu de flirter pour ravitailler son ego, l’individu se concentre sur des activités qui lui permettront d’alimenter son estime de soi. Comme le dit si bien le maire de Montréal Denis Coderre : « We can walk and chew gum at the same time! » En ce sens, il serait vraiment constructif d’alimenter votre estime de soi dans des projets ou activités que vous pratiquez AVEC votre amoureuse. Ajoutez-y une communication authentique et adéquate, et vous obtiendrez une formule gagnante qui pourrait vous éviter bien des maladresses.

Note à moi-même : Écrire sur la mort lors d’une prochaine chronique.

Au plaisir!

Cette section vous est présentée par Grands Frères et Grandes Soeurs du Québec

Source(s) image(s):
" target="_blank">gettyimage

Commentaires