Tout le monde connaît le Grand Antonio. Enfin, presque tout le monde. Beaucoup d’enfants n’ont malheureusement jamais entendu parler de cette légende qui était aussi forte qu’un boeuf. Avec son album « Le Grand Antonio », Élise Gravel propose aux petits, mais aussi aux grands enfants, de (re)découvrir avec beaucoup d’humour et d’imagination l’histoire de cet homme fort.

Est-ce vraiment un homme?

Tout au long du récit, Élise Gravel entoure ce grand (autant au sens propre que figuré) homme d’une aura mystérieuse. Le Grand Antonio ne s’inscrit pas, en effet, comme une biographie exhaustive de l’homme. Dans les quelques pages vouées à son enfance, on y apprend seulement qu’il a grandi en Yougoslavie et que ses parents étaient peut-être des bûcherons géants ou qu’il viendrait d’une autre planète et qu’il aurait été élevé par des ours (!!!). Puis, on fait un bond dans le temps pour aborder le moment où il est arrivé au Québec alors qu’il était âgé de 20 ans.

Ainsi, tout au long de l’oeuvre, l’auteure suscite l’imagination des enfants de diverses façons en mélangeant habilement faits véridiques (le fait qu’il tire des autobus bondés de monde avec ses longues et résistantes tresses) et d’autres un peu moins (les tiges de métal dans ses tresses lui permettraient de communiquer avec les extraterrestres!). Comme si sa force n'était pas humaine. Et d’ailleurs, à bien y penser, les légendes ne sont-elles pas des hommes et des femmes qui ont accompli des choses grandioses que monsieur et madame Tout-le-monde seraient incapables de réaliser?

Du point de vue du dessin, l’album est très joyeux, même s’il affiche des couleurs un peu moins vives quand dans d’autres livres du genre. Élise Gravel a préféré adopter un style plutôt « enfantin » pour Le Grand Antonio, tout en demeurant fidèle à certains traits physiques comme sa grosse barbe, ses longs cheveux et sa pilosité abondante, surtout sur les bras. En fait, le personnage nous apparaît souvent comme un bon vivant avec son large sourire qu'il garde même quand il soulève un poteau téléphonique avec 10 hommes accrochés dessus! Nul doute que les lecteurs de tout âge s'y attacheront en un rien de temps. 

Pour le reste, la police d’écriture accrocheuse et la taille de caractères changeante capteront l’attention de tous puisqu'elles apportent du dynamisme au récit. 

Verdict

En somme, voilà un livre qui, par ses touches de fantaisie et son humour loufoque, captivera les enfants jusqu’à la dernière page, tout en leur faisant découvrir l’un des hommes forts les plus importants du Québec. Bref, plus d’une décennie après sa mort, Le Grand Antonio rend merveilleusement hommage à cette « superstar des hommes forts de Montréal ».

 

Cote : 4 étoiles sur 5

 

Le Grand Antonio

Élise Gravel

72 pages

La Pastèque

 

Le Grand Antonio doit arriver en librairie le 22 avril 2014.

 

Source(s) image(s):
La Pasteque

Commentaires