BORNES ÉLECTRIQUES

L’UFC était en visite hier au Colisée Pepsi de Québec pour y présenter son tout premier événement dans la Vieille Capitale. Le président de l’UFC, Dana White, a annoncé à la conférence de presse suivant l’événement que l’assistance se chiffrait à 5029 spectateurs. À titre de comparaison, la finale de la 18e saison de « The Ultimate Fighter » avait attiré 4853 spectateurs à Las Vegas le 30 novembre dernier, celle de la 17e saison s'était déroulée devant 5918 spectateurs, la 16e devant moins de 2500 spectateurs et la finale de la 14e, devant moins de 2000 personnes. Donc, les quelque 5000 spectateurs au Colisée Pepsi, bien que plusieurs billets aient été donnés dans la semaine précédant l’événement, correspondent à ce que ce genre d’événement attire habituellement. Il ne faut pas oublier que cet événement n’avait rien en commun avec les cartes de combats des événements UFC qui ont été présentés à Montréal dans les dernières années et qui ont tous attiré entre 17 000 et 21 000 spectateurs. Ajoutons à cela que l’événement était présenté un mercredi alors que la plupart des événements UFC ont lieu le samedi. Cela étant dit, passons maintenant au déroulement de la soirée avec un compte rendu complet des combats qui se sont déroulés le 16 avril à Québec.

Article précédent sur cet événement : UFC à Québec le 16 avril : Aperçu et prédictions

185 lb : Tim Kennedy (18-4) défait Michael Bisping (24-6) par décision après 5 rounds

L'Américain Tim Kennedy est toujours invaincu en trois combats à l’UFC. Kennedy s’est montré intraitable avec sa lutte et son jeu au sol contre un adversaire qui est pourtant habituellement très difficile à amener au sol et à contrôler. Debout, il a réussi à limiter les dégâts et au bout des 25 minutes de combat, il a obtenu une victoire bien méritée face à l’Anglais Michael Bisping. Certainement pas un combat très excitant, mais il s’agit d’une victoire importante pour Kennedy qui se hisse rapidement parmi les meilleurs 185 lb de l’UFC. 

170 lb : Patrick Côté (20-8) défait Kyle Noke (20-7-1) par décision unanime

Patrick Côté a été fidèle à lui-même avec une performance digne du guerrier qu’il est. Même si le Québécois revient d’un camp d’entraînement d'un mois en Thaïlande, c’est surtout grâce à sa lutte et son jeu au sol qu’il a réussi à gagner ce duel contre l’Australien Kyle Noke. Les spectateurs ont soutenu Patrick Côté durant tout le combat et tous ont eu droit à une bonne frousse au deuxième assaut lorsque Côté s’est fait ébranler. Mais le principal intéressé est revenu en force pour amener son opposant le dos au sol et le malmener comme il l’a également fait lors du round initial ainsi qu’au dernier round. Belle victoire pour celui qui revenait là où tout a commencé pour lui, soit la ville de Québec. D’ailleurs, Patrick Côté a tenu à remercier Philippe Lagacé à la fin du combat. Ce dernier est celui qui fut le premier entraîneur de Patrick Côté chez Team Union lorsqu'il a démarré son aventure dans les AMM. 

Pour en savoir davantage sur Patrick Côté : Patrick Côté : Un mental et un cœur de guerrier

Elias Theodorou (9-0) défait Sheldon Wescott (8-2-1) par TKO et remporte le TUF Nations chez les 185 lb

Elias Theodorou a offert une magnifique performance endiablée. Celui qui remporte le titre de l'ultime combattant du TUF Nations chez les 185 lb a imposé un rythme démentiel auquel son adversaire n'avait plus de réponse au deuxième engagement.

Chad Laprise (8-0) remporte la finale des 170 lb du TUF Nations face à Olivier Aubin-Mercier (4-1)

Je dois d’abord vous dire que j’ai une affection particulière pour Olivier, comme j’en ai pour aucun autre combattant en AMM. Ce dernier est un athlète doué et très sérieux à l’entraînement, mais avant tout, il est un être humain extraordinaire. Depuis quatre ans, j’ai eu le privilège de découvrir ce jeune homme (qui a maintenant 25 ans) et je suis persuadé que cette défaite sera l’une des pièces maîtresses de ses prochains succès.

Pour en savoir davantage sur Olivier Aubin-Mercier : Olivier Aubin-Mercier, le combattant québécois d'AMM à surveiller

Olivier ne doit pas rougir par rapport à sa performance. Il a bien fait, mais honnêtement, même si l’un des juges donnait la victoire au Québécois, l’Ontarien Chad Laprise méritait clairement sa victoire à mes yeux. Laprise a réussi à bien contrer les amenées au sol de son rival, et debout, il s’est montré efficace et précis. Belle performance de Laprise qui demeure invaincu, alors qu’Olivier encaisse un premier revers en carrière.

Pour en savoir davantage sur Chad Laprise : Entrevue avec Chad Laprise, l'adversaire d'Olivier Aubin-Mercier à l'UFC du 16 avril à Québec

145 lb : Dustin Poirier (16-3) défait Akira Corassani (12-4) avant la limite

Dustin Poirier aligne une troisième victoire consécutive en se débarrassant d’Akira Corassani au début du deuxième round. Poirier a débordé son adversaire grâce à une belle combinaison avec ses poings et cette victoire lui assurera sans doute d'obtenir un combat très significatif dans la hiérarchie des 145 lb de l'UFC.

170 lb : K. J. Noons (13-7) fait en 30 secondes ce que personne n’avait réussi à faire à Sam Stout (20-10-1) en une trentaine de combats

Le Canadien Sam Stout, qui est reconnu comme un solide encaisseur et qui n’avait jamais perdu par KO au cours de sa carrière, s’est fait anéantir en 30 petites secondes à la suite d'un virulent coup de poing que lui a lancé K. J. Noons. Il s’agit d’un troisième revers pour Stout lors de ses cinq derniers combats.

Femmes/135 lb : Sarah Kaufman (17-2-0-1) s’impose sans problème face à Leslie Smith (6-5-1)

Si leur premier duel s’était soldé par une décision controversée en faveur de Sarah Kaufman, cette fois-ci la victoire de cette dernière est indiscutable puisqu’elle a dominé sa rivale aisément durant tout le combat, en route vers une victoire par décision unanime. Le combat s’est essentiellement disputé comme un combat de boxe avec quelques coups de pieds de part et d’autre. Kaufman s’est montrée plus précise dans ses attaques et plus efficace dans les phases rapprochées. À la décharge de Leslie Smith, elle a accepté le combat il y a huit jours seulement en raison de la blessure d’Amanda Nunes, qui devait être l’adversaire de Kaufman.

Ryan Jimmo (19-3) assomme Sean O'Connell (15-5) au premier round  

Le Canadien Ryan Jimmo a enthousiasmé les spectateurs avec une victoire brutale par KO à la suite d'une magnifique main arrière qu’il a réussi à placer parfaitement sur le menton de son adversaire. Après un début de carte assez calme, pour ne pas dire ennuyant, la victoire de Jimmo a rehaussé l’ambiance au Colisée Pepsi. Il faut dire que, outre la performance de Jimmo et le duel entre Bocek et De La Torre qui fut également intéressant, le déroulement des affrontements fut à sens unique.  

155 lb : Mark Bocek (12-5) défait difficilement Mike De La Torre (12-4)

Le Canadien Mark Bocek en a eu plein les bras contre Mike De La Torre, lui qui a accepté ce combat il y a une dizaine de jours à peine. Mike De La Torre a défendu avec brio les multiples tentatives d’amenées au sol de Bocek. Au terme d’un combat âprement disputé, Bocek gagne néanmoins grâce à une décision partagée.

185 lb : Nordine Taleb (9-2) défait facilement Vik Grujic (6-3) par décision

Le Français Nordine Taleb a représenté le Canada à TUF Nations puisqu’il s’entraîne au Québec depuis plusieurs années. Taleb remporte facilement son premier combat à l’UFC en dominant outrageusement son adversaire australien. Plus fort physiquement et certainement supérieur techniquement, Taleb a contrôlé son adversaire en corps à corps et au sol. Debout, il était manifestement plus rapide et précis que Grujic, qui ne l’a jamais ennuyé.

135 lb : Mitch Gagnon (11-2) défait Tim Gorman (8-2) par décision

Brillante performance du Franco-Ontarien Michel Gagnon, qui a dominé le nouveau venu à l'UFC, Tim Gorman, durant 15 minutes. Gagnon, qui a gagné à sept reprises par guillotine dans sa carrière, a tenté à de multiples occasions de conclure le combat avec cette technique, mais son adversaire a toujours été en mesure de se défendre. Debout, il a réussi à s’imposer contre l’Américain grâce à sa boxe, mais aussi avec de solides coups de pieds, techniques qu’il n’a jamais utilisées aussi efficacement lors de ses combats précédents.

À lire concernant le prochain événement UFC : UFC sur Fox 11 : Aperçu et prédictions

 

Les bonis de la soirée (50 000 $)

  • Combat de la soirée : Dustin Poirier vs Akira Corassani
  • Performance de la soirée : K. J. Noons
  • Performance de la soirée : Ryan Jimmo
  •  

Les résultats complets de la soirée

  • 185 lb : Tim Kennedy bat Michael Bisping par décision unanime.
  • 185 lb : Elias Theodorou bat Sheldon Wescott par TKO au round 2.
  • 170 lb : Chad Laprise bat Olivier Aubin-Mercier par décision partagée.
  • 145 lb : Dustin Poirier bat Akira Corassani par TKO au round 2.
  • 170 lb : K. J. Noons bat Sam Stout par KO au round 1.
  • Femmes/135 lb : Sarah Kaufman bat Leslie Smith par décision unanime.
  • 205 lb : Ryan Jimmo bat Sean O’Connell par KO au round 1.
  • 135 lb : George Roop bat Dustin Kimura par décision unanime.
  • 155 lb : Mark Bocek bat Mike De La Torre par décision partagée.
  • 185 lb : Nordine Taleb bat Vik Grujic par décision unanime.
  • 170 lb : Richard Walsh bat Chris Indich par décision unanime.
  • 135 lb : Michel Gagnon bat Tim Gorman par décision unanime.

 

 

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires