BORNES ÉLECTRIQUES

À LIRE AUSSI : Top 20 des records sexuels à travers le monde!

6. Niger : Les Wodaabes, la tribu où les mâles doivent voler les femmes des autres.

Dans la tribu des Wodaabes du Niger, en Afrique de l'Ouest, les hommes doivent voler les femmes des autres. Le premier mariage de la Wodaabe est organisé par ses parents. Cependant, au Festival annuel Gerewol, les hommes Wodaabes portent du maquillage et des costumes élaborés, et dansent pour impressionner les femmes dans le but de voler une épouse. 

Les mariages subséquents sont appelés « mariages d'amour ».

 

7. Égypte : Les pharaons de l'Égypte ancienne qui pratiquaient la masturbation en public.

Selon eux, le Nil est le résultat de l'éjaculation d'Atoum, leur dieu de la création. Cette histoire a inspiré les pharaons à se masturber en public sur le bord du Nil, pour assurer l'abondance.

D'ailleurs, les anciens Égyptiens ont été tellement inspirés par l'acte d'auto-stimulation qu'au festival du dieu Min, qui a représenté la puissance sexuelle du pharaon, les hommes ont continué de se masturber en public.

 

8. Grèce : Dans la Grèce ancienne, l'homosexualité n'avait pas le même sens.

Les Grecs anciens ne concevaient pas l'orientation sexuelle comme un identificateur social. La société grecque ne distinguait pas le désir sexuel ou le comportement par le « sexe » masculin ou féminin des participants, mais plutôt par le rôle que chaque participant jouait dans l'acte sexuel, le pénétrant ou le pénétré.

Le pénétrant et le pénétré correspondaient aux rôles dominants et soumis de la société : le rôle actif (avec pénétration) était associé à la masculinité, statut social plus élevé, et à l'âge adulte, alors que le rôle passif était associé à la féminité, à un statut social inférieur, ainsi qu'aux jeunes.

 

9. Grèce : Dans la Grèce antique, la pédérastie était une norme socialement acceptée.

La pédérastie est l'attirance d'un homme adulte envers un jeune adolescent. C'était le « Boy Love », la forme la plus courante de relations homosexuelles entre hommes. Un garçon était considéré comme un « garçon » jusqu'à ce qu'il soit en mesure d'avoir une barbe pleine. À Athènes, le vieil homme se devait d'éduquer, de protéger et d'aimer. Être un modèle pour les plus jeunes. En retour, sa récompense était la beauté, la jeunesse et l'avenir. Aimer un garçon âgé de moins de 12 ans était jugé inapproprié, mais il n'existe aucune preuve qu'il y avait des sanctions juridiques pour ceux qui « fréquentaient » un jeune de moins de 12 ans.

 

10. Iran : Vous pouvez avoir un mariage temporaire... si vous payez pour ça!

Dans certains pays musulmans, comme l'Iran, un jeune couple qui souhaite avoir des relations sexuelles avant d'être prêt pour le mariage peut demander un « mariage temporaire ». Ils sont alors autorisés à payer pour une courte cérémonie, un contrat écrit, et indiquer pour combien de temps ils seront « mariés ». Une fois fait, ils peuvent avoir des relations sexuelles comme ils le désirent sans contredire la loi islamique. Une forme de mariage de sexe uniquement.

Source : oddee

Source(s) image(s):
Oddee

Commentaires