Jeudi dernier, j’ai été invité par TELUS à essayer le tout nouveau Galaxy S5 ainsi que le bracelet Galaxy Gear Fit dans le cadre d’un entraînement de type « boot camp » donné par l’ancien skieur acrobatique Dominick Gauthier. Retour sur cette journée haute en couleur!

D’entrée de jeu, je suis loin d’être un athlète. L’hiver, je ne pratique aucun sport, tandis que l’été, je ne fais du vélo que pour me déplacer en ville. Malgré cela, j’avais une grande envie d’essayer ces appareils de Samsung en action. 

La firme coréenne met beaucoup l’accent sur le fait que le Galaxy S5 et son bracelet Gear Fit sont les parfaits compagnons du sportif. En effet, le téléphone intelligent offre plusieurs fonctionnalités, que ce soit du côté logiciel ou matériel, pour nous aider à rester en forme. 

Fonctionnant de pair avec l’application S Health, le Gear Fit inclut plusieurs fonctions des plus intéressantes qui plairont autant aux athlètes accomplis qu’aux gens comme moi qui pratiquent rarement des activités physiques. On retrouve ainsi un podomètre, un capteur de rythme cardiaque et une fonction exercice

Je ne vous apprends rien en vous disant que le podomètre sert à calculer les pas. Il le fait d’ailleurs très bien. Le capteur de rythme cardiaque, quant à lui, donne le nombre de battements par minute. Il est situé à l'arrière du bracelet et il suffit de l'avoir sur le poignet pendant quelques secondes pour que ça fonctionne. D’ailleurs, on retrouve un capteur similaire à l’arrière du S5, près de la lentille de la caméra. 

Toutefois, à mon avis, là où se démarque le bracelet est sa fonction entraînement qui agit un peu comme un entraîneur personnel. L’utilisateur a le choix de quatre types d’entraînements variés : course, marche, vélo et randonnée. 

Lors du boot camp chez TELUS, on nous avait indiqué de prendre l’option course. Celle-ci calcule en temps réel le rythme cardiaque, le temps et le nombre de kilomètres parcourus ainsi que le nombre de calories brûlées. Étonnamment, même pendant que l’on court et que l’on sue à grosse gouttes, il est facile de regarder ces informations sur le bracelet étant donné que l’interface est claire et sans flafla. On retrouve, en effet, une écriture blanche sur fond noir ou coloré. 

Pendant la course, le bracelet ne dérange pas trop. On peut le serrer comme on veut sur son poignet, sans pour autant couper la circulation du sang dans le bras. Il est assez léger et après quelques minutes, on ne le sent même plus. 

Je n’ai pas testé cette fonction durant mon entraînement (Dieu merci, il faisait soleil!), mais le bracelet est également résistant contre la poussière et l’eau (tout comme le S5). Ainsi, vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas faire d’exercice lorsqu’il pleut des cordes. 

Après la séance d’entraînement, nous avons pu regarder nos statistiques complètes sur le téléphone, comme la vitesse moyenne, la vitesse maximale ou la distance parcourue. Encore une fois, c’était très bien présenté et ça nous permettait de voir, en un coup d’oeil, si on avait réalisé une bonne performance ou non. 

Mais ce n’est pas tout! L’application S Health propose plusieurs fonctions aidant à motiver son utilisateur. On peut, en effet, se fixer plusieurs objectifs variés comme un nombre de pas à atteindre ou un nombre de calories à brûler. 

Même si, comme je l’ai dit au début de cet article, je n’ai pas l’âme d'un athlète, je pense que ces appareils pourraient m’encourager à commencer un entraînement sérieux. Les fonctionnalités sont intuitives et regroupées au même endroit. Bref, si vous vous entraînez ou si vous avez besoin d'un petit coup de pied au derrière pour recommencer à suer, considérez sérieusement l’achat du Galaxy S5 et du bracelet Galaxy Gear Fit

Restez à l’affût! Il y aura prochainement un concours. En vous inscrivant, vous pourriez gagner un ensemble Galaxy S5 et Gear Fit, gracieuseté de TELUS!

Pour plus de renseignements sur le Galaxy S5 et le Galaxy Gear Fit, visitez le site Internet de TELUS.

Cette section vous est présentée par la clinique capillaire SpaEGO

Source(s) image(s):
TELUS

Commentaires