Lorsque les constructeurs japonais tentent de fabriquer un produit à « l’âme allemande », c’est une entreprise vouée à l’échec.

  • À LIRE AUSSI : Audi RS7 2014 : Le charme de 560 chevaux

  • Simple : les Audi, BMW et Mercedes-Benz de ce monde sont devenues la puissance hégémonique en ce qui concerne la commercialisation de véhicules de luxe. Du reste, Infiniti et Acura, les deux marques nipponnes qui proposent des modèles rivaux, récupèrent tout de même quelques parts de ce marché marginal avec quelques offrandes plus ou moins populaires. C’est le cas de la RLX, anciennement nommée RL, une berline intermédiaire ou pleine grandeur, c’est selon. Cette voiture s’avère intéressante à plusieurs points de vue. 
  •  
  • La RLX a été revue par les ingénieurs et concepteurs d’Acura pour offrir à son propriétaire une expérience améliorée. La silhouette a été redessinée, l’intérieur a subi de bonnes transformations, tandis que les composants mécaniques demeurent pratiquement inchangés. Le constructeur japonais fait toujours confiance à son V6 de 3,5 litres, un bloc utilisé pour la majorité des grands véhicules qui figurent au catalogue; une bonne mécanique, mais qui mériterait une bonification en ce qui a trait à la puissance. En effet, la RLX souffre d’un manque de couple à bas régime, ce qui ne rend pas justice à une voiture de cette catégorie. Par exemple, chez BMW, les ingénieurs ont proposé un moteur quatre-cylindres pour la Série 5, mais il s’agit d’un bloc suralimenté qui bénéficie d’un couple généreux. Malgré sa puissance et sa cylindrée plus modestes, le quatre-cylindres fournit suffisamment d’énergie pour une voiture de ce gabarit. 
  •  
  • En ce qui concerne l’habitacle, mentionnons que les concepteurs ont fait un travail remarquable en utilisant des matériaux plus nobles. La présentation mérite une mention honorable, de même que l’ergonomie. Acura et Infiniti sont reconnus pour leur goût pour les boutons et il y en a une bonne quantité. En revanche, leur utilisation est simple. L’écran tactile permet de commander facilement le système d’information et de divertissement, et mentionnons que le pack Elite (dont le coût fait grimper outrageusement la note) comprend une chaîne stéréo Krell d’une qualité exceptionnelle. 
  •  
  • À 50 000 $, l’Acura RLX s’avère un excellent choix pour l’automobiliste qui recherche luxe, confort et tenue de route. C’est sur l’autoroute qu’on apprécie le plus cette grande berline. En revanche, si le coût dépasse les 60 000 $, d’autres options sont à considérer, notamment les berlines allemandes. 
  •  
  •  
  • En bref :
  •  
  • Acura RLX Elite 2014
  • Prix de base : 50 000 $
  • Prix de la version essayée : 64 300 $   
  • Moteur : V6  3,5 litres 
  • Boîte de vitesses : automatique à 6 rapports
  • Puissance : 310 chevaux 
  • Couple : 272 lb-pi
  • Consommation obtenue : 9,5 litres aux 100 kilomètres
  • Modèles rivaux : Audi A6, BMW Série 5, Mercedes-Benz Classe E, Lexus GS, Infiniti Q

 

  • On aime :
  • - Douceur et confort
  • - Chaîne stéréo impressionnante (Elite)
  • - Son côté grande routière
  •  
  • On aime moins :
  • - Prix élevé (Elite)
  • - Moteur qui manque de couple
  • - Direction guimauve
  •  
  •  
  • Le verdict : Une excellente voiture, encore améliorée.

 

Source(s) image(s):
Acura

Commentaires