Roche-papier-ciseaux est l’un des premiers jeux que l’on apprend quand on est petit. Jusqu’à ce jour, beaucoup croyaient que ce jeu était basé sur la chance et le hasard. Cependant, d’après une étude de l’Université de Zhejiang en Chine, la logique occuperait une place plus importante.

À LIRE AUSSI : Bien vivre : Atteindre le « Godmode »

En fait, le jeu reposerait grosso modo sur deux schémas. Un joueur qui gagne garderait le même signe, alors que le joueur qui perd changerait de signe, mais pas de n’importe quelle façon. L’ordre des choix serait toujours le même.

Ainsi, si un joueur a commencé avec la roche et qu’il perd, il optera pour le papier; puis, s’il perd de nouveau, pour les ciseaux et retournera à la roche s’il perd encore, et ainsi de suite.

Voici un exemple pour mieux comprendre : 

1er tour : Audrey joue papier et Philippe joue roche. Elle remporte la manche.

2e tour : Audrey joue encore papier, alors que Philippe opte pour papier. Égalité

3e tour : Audrey choisit les ciseaux, tout comme Philippe. Égalité. Philippe perd la partie. 

En connaissant ce schéma, les joueurs qui rêvent de devenir des champions de ce jeu pourraient plus facilement anticiper les choix de leur adversaire et s’adapter pour tenter de gagner chaque manche.

Cette section vous est présentée par Emplois Compétences

Source : Le Monde

Source(s) image(s):
Wikipedia

Commentaires