À défaut de pouvoir procéder au lancement de la nouvelle génération de la Mustang sur la station spatiale, deux employés de Ford ont eu une idée folle ; envoyer une voiture dans l’espace, le temps de quelques heures.

Le 2 mai dernier, le directeur des ventes Ford pour la région de San Francisco, Michael Sego et son associé directeur Steve Kubitz de Big Valley Ford, à Stockton, en Californie, ainsi que quelques amis, ont eu le privilège d'assister au départ d'une Mustang vers l'espace.

Les deux hommes se sont inspirés des exploits du parachutiste sportif autrichien, Felix Baumgartner. En octobre 2012, ce dernier a eu recours à un ballon à l’hélium fabriqué sur mesure pour soulever une capsule à près de 39 000 mètres d’altitude, soit quelque 128 000 pieds au-dessus de la terre, avant de sauter en parachute.

« Nous voulions célébrer les 50 ans de la Mustang et l'arrivée prochaine de la toute nouvelle Mustang 2015 par un événement très spectaculaire, a affirmé Michael Sego. La Mustang a acquis sa renommée par ses qualités de conduite sur des routes sans fin, mais cette fois-ci, nous avons décidé qu'elle s'envolerait vers le ciel. »

Sego et Kubitz ont fait l'acquisition d'un ballon météorologique à haute altitude, auquel ils ont ajouté une tige métallique à une boîte de commande latérale suspendue en dessous. L'équipe a assemblé sur la tige métallique l'un des modèles réduits de la voiture distribués lors des salons automobiles, ainsi que deux caméras miniatures pour filmer l’événement.

Environ 74 minutes après le lancement du ballon, celui-ci a atteint une hauteur maximale d'environ 35 km (110 000 pieds). Par la suite, la voiture et la boîte de commande (contenant un transmetteur d'emplacement GPS) sont redescendues, atterrissant dans un champ où ils ont été récupérés environ six heures plus tard.

Pendant sa descente dans la stratosphère, la seule Mustang au monde à s'aventurer en dehors de l'atmosphère terrestre a subi une série de rotations non contrôlées – un peu comme ce fut le cas pour Baumgartner pendant sa descente – avant d'atteindre un point suffisamment bas dans l'atmosphère pour que son parachute se déploie. 

Source(s) image(s):
Ford

Commentaires