BORNES ÉLECTRIQUES

Le constructeur munichois a modifié sa nomenclature pour clarifier un peu son offre en ce qui a trait aux types de carrosserie.

À LIRE AUSSI : Ford Fiesta 2014 à moteur 1 litre : pour écolos mordus de conduite

Le constructeur munichois a modifié sa nomenclature pour clarifier un peu son offre en ce qui a trait aux types de carrosserie. Les modèles dont le nombre commence par un chiffre pair devraient être un coupé, tandis que la berline devrait porter l’impair. Voilà pourquoi la Série 1 est devenue Série 2 et la Série 3 Coupé est devenue la Série 4. Certaines versions compliquent drôlement les choses, notamment la Série 6 Gran Coupe qui est, de fait, une berline Coupé issue d’un coupé. Passons.

 

Notre voiture d’essai, la 228i, est un modèle d’entrée de gamme chez BMW. Son prix de base semble invitant, mais si vous désirez l’équiper le moindrement, le tarif grimpe très rapidement. C’est toujours le cas avec les constructeurs allemands : les options et packs d’équipement sont coûteux. Reste que cette 228i a été retouchée pour offrir un confort supérieur, une expérience de conduite toujours aussi inspirante et un habitacle plus moderne. Sur la route, le coupé d’entrée de gamme procure de l’agrément de conduite et beaucoup de confort. Cela peut sembler surprenant, mais contrairement aux autres modèles semblables offerts sur le marché, cette voiture se distingue par sa douceur de roulement, son excellente tenue de route et la souplesse de sa suspension. De fait, vous l’appréciez peu importe l’état des routes, ce qui constitue un net avantage pour une voiture aux prétentions sportives. 

 

Évidemment, la BMW 228i se compare difficilement aux modèles de grande diffusion comme la Hyundai Genesis coupé, ou encore la Scion FR-S. Il s’agit d’une vraie voiture de luxe qui commande un tarif en conséquence. En revanche, si vous n’êtes pas exigeant pour l’équipement, le montant à l’achat ne sera probablement pas si élevé, considérant que les autres produits ne sont pas donnés non plus. Il est possible de se la procurer pour moins de 40 000$, ce qui n’est pas beaucoup plus que le montant déboursé pour une Genesis par exemple. C’est en montant à bord et en mettant à l’épreuve le coupé sport qu’il est possible d’apprécier la différence.

 

En bref :

 

BMW 228i

 

On aime

Confort étonnant

Performances justes

Boite bien adaptée

 

On aime moins

Prix des options

Accès difficile

Transmission arrière seulement

 

Prix de base : 36 000 $

Prix de la version essayée : 45 397  $

Moteur L4 2,0 litres suralimenté 

Boite de vitesses : auto 8

Puissance : 241 chevaux 

Couple : 258 lb-pi

Consommation obtenue : 8,1 litres aux 100 kilomètres

Modèles rivaux : Mercedes-Benz CLA, Audi A3

 

 

Le verdict  Confort amélioré et performances encore adéquates.
 

Cette section vous est présentée par Emplois Compétences

Source(s) image(s):
BMW

Commentaires