Le Front 7

Connaissez-vous Front Froid? Il s’agit d’un organisme sans but lucratif ayant comme mission de faire la promotion d’une certaine bande dessinée québécoise émergente. Par exemple, une fois par année, il publie Le Front, un collectif regroupant quelques courtes bandes dessinées choisies par les membres. Le Front 7, la dernière publication, vient tout juste de paraître. 

Mis à part Benoit Vézina, qui avait collaboré aux numéros 5 et 6, ce nouveau collectif ne comporte que de nouvelles têtes, ce qui est une excellente nouvelle! À mon avis, il s’agit d’un outil formidable pour découvrir de jeunes auteurs de talent. Si on voyait toujours les mêmes visages, il perdrait un peu, à mon avis, de son utilité.

Pour cette septième édition, Front Froid a décidé de voir les choses en grand et d’aborder le thème de l’immensité, rien de moins! Mais attention, le thème « imposé » offre beaucoup de liberté aux auteurs. Les six histoires nous proposent, en effet, un heureux mélange de styles, d’époques et d’histoires. 

Pithécanthropes de Jocelyn Bonnier se déroule à notre époque. On y découvre un homme accroché à une voiture. On se doute qu’il a fait quelque chose de mal. Mais quoi? On le saura bientôt...

Il s’agit de l’une des meilleures histoires de Front 7 à tous les points de vue. Le dessin est soigné. Le récit est intrigant et il nous donne envie d’aller jusqu’à la fin, alors que la narration est vivante et fluide. 

Cote : 4,5 étoiles sur 5

 

Vent du Nord de Simon Morin offre un merveilleux contraste. Exit l’époque moderne et bienvenue le Moyen Âge! Une princesse part à l’aventure! Elle veut aller combattre un homme qui bloque l’accès au nord. Et lorsqu’elle va enfin le découvrir, elle constatera qu’il n’est peut-être pas aussi cruel qu’on le dit.

Le scénario est assez simple, mais très divertissant. Il est cependant soutenu par un dessin peut-être un peu « enfantin », mais d’une grande élégance.

Cote : 3,5 étoiles sur 5

 

La Rose du ciel vs le 3e Reich de Jipi Perreault plaira sans aucun doute aux amateurs de comics. La Rose du ciel, la super-héroïne de cette histoire, doit empêcher la ville de Montréal d’être bombardée par les méchants nazis. Rien de moins!

Il s’agit sans aucun doute de l’histoire la plus orientée vers l’action du collectif. Tant mieux! Elle nous permet encore plus d’y admirer les jolis dessins de style rétro. Je n’aurais aucun problème à suivre les aventures de cette super-héroïne bien de chez nous dans d’autres histoires. 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

 

Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant Le Défilé des Titans de Brice Artaud et Grégoire Mabit, j’avais presque l’impression de lire une histoire se déroulant dans le monde de Thorgal

J’ai peut-être tort, mais une chose est sûre, c’est le récit le plus original des six. Les espèces de bateaux installés sur des rhinocéros et des mammouths m’ont vraiment charmé, tout comme les personnages bénéficiant d’une profondeur impressionnante pour le format. 

Cote : 4 étoiles sur 5

 

Entre géant et moustique de Myriam Obin met en scène une petite fille qui débarque chez un géant dont la tâche est de livrer le courrier. Cruel, il a éliminé ses anciennes assistantes pour incompétence. Elle devra tout faire pour éviter de connaître le même sort. 

Cette oeuvre, tant du point de vue scénaristique que visuel, m’a vraiment fait penser à un joli conte pour enfants. Tous les personnages sont là : l’héroïne avec un grand coeur, le méchant furieux, le faux ami manipulateur et la créature amicale. 

Cote : 3,5 étoiles sur 5

 

Le collectif se termine en douceur et dans l’humour avec Bon Karma de Benoit Vézina. L’histoire arrive à nous faire rire, et ce, même s’il n’y a aucune bulle. Chapeau! 

Comme le titre l’indique, on suit l’histoire d’un homme qui, après avoir lu un livre sur le karma, tente de semer le bien afin de pouvoir le récolter. Il effectue ainsi toutes sortes d’actions jusqu'à ce qu'il aille trop loin et que ça tourne au vinaigre. 

Cote : 4 étoiles sur 5

 

 

Source(s) image(s):
Front Froid

Commentaires