Sans Dustin Tokarski, le jeune gardien du Canadien qui a été appelé en renfort le 19 mai dernier pour remplacer Carey Price blessé, le Canadien n’aurait peut-être pas été en mesure d’offrir la même résistance face aux Rangers de New York. Pour souligner son courage (car il en fallait), Dustin Tokarski est notre personnalité masculine de la semaine.

À LIRE AUSSI : Brendan Gallagher entarte Dustin Tokarski!

Il faut dire que les très bonnes performances de Tokarski pendant la finale de l’Association Est en ont surpris plus d’un. Par contre, le gardien de but de 24 ans était déjà connu pour ses talents à l’époque où il évoluait dans les Bulldogs de Hamilton. 

Martin St-Pierre, le capitaine des Bulldogs, n’a eu que des bons mots pour son coéquipier. Il a dit de lui qu’il travaillait très dur lors des entrainements et qu’il n’hésitait pas à faire des heures supplémentaires avec son entraineur. Selon St-Pierre, quand il veut quelque chose, il fait tout pour l’avoir. Il n’est d’ailleurs pas surpris que Tokarski connaisse autant de succès. 

Même s’il avait beaucoup de pression sur les épaules, il a toujours su garder les deux pieds sur terre, et ce, malgré le peu d’expérience qu’il a dans la LNH et en séries éliminatoires. Il sait demeurer calme, ce qui n’est pas donné à tout le monde, surtout en séries. 

Mark Barberio, défenseur du Lightning de Tampa Bay, connait également bien le gardien de 5 pi 11 po. Ils ont joué ensemble dans la Ligue américaine pendant à peu près trois saisons. D’après lui, Tokarski est un gars sur qui on peut compter lorsque ça devient sérieux. « C’est un gagnant. (…) Gagner, il a fait ça partout où il est allé, c'est pour ça qu'il ne me surprend pas. », a-t-il déclaré à La Presse

Bravo Dustin! Ce n’était pas facile de remplacer Carey Price, mais tu t’es acquitté de ta tâche comme un grand gardien de but! 

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires