Tomodachi Life

La vie sociale des Miis

Tomodachi Life n’est ni plus ni moins qu’un Animal Crossing avec des Miis. En fait, le jeu prend place sur une île déserte où vivront les Miis que vous aurez créés. Votre seul et unique but sera de garantir leur bonheur en répondant à leurs désirs ou en faisant en sorte qu’ils ne soient plus maussades. Plus vous les rendrez heureux et plus vous récolterez de l’argent afin d’acheter des éléments qui les égaieront davantage, que ce soit des pièces de vêtements ou encore de nouveaux décors pour leurs appartements. De plus, vos Miis augmenteront en niveau à mesure que vous les rendrez heureux, ouvrant dès lors la porte à plus de tâches à accomplir.

Contrairement à Animal Crossing, Tomodachi Life n’est pas un jeu qui punit si vous n’y jouez pas pendant un certain temps. Alors que des résidents quittaient le village et que ce dernier se retrouvait dans un état de délabrement avancé si on ne jouait pas quotidiennement à Animal Crossing, Tomodachi Life est maintenant plus permissif, de sorte qu’il n’y a pas vraiment de conséquence si vous n’y jouez pas pendant un certain temps. Certes, certaines dimensions du jeu fonctionnent avec l’horloge interne de la Nintendo 3DS, mais il s’agit généralement d’éléments mineurs. Par exemple, chaque jour, vos Miis déposeront un certain montant d’argent dans une jarre sur la place publique. Ces dons qui vous sont faits sont quotidiens et dépendent du bonheur de vos personnages virtuels. C’est ce genre d’option qui utilise le temps de façon réaliste et qui n’a, en bout de ligne, qu’un impact minimal sur la progression du jeu.

Aimer créer, un prérequis très important!

Pour apprécier Tomodachi Life, il faut aimer deux choses : les jeux dits de simulation et la création de Miis. En fait, si vous trouvez que créer un Mii sur une console de Nintendo est aussi ennuyant que pénible, oubliez Tomodachi Life, vous ne l’apprécierez aucunement. Le cœur du jeu se situe dans le façonnement de Miis pour l’île déserte sans quoi, non seulement n’aurez-vous rien à faire, mais plusieurs lieux de l’île demeureront fermés. Bien qu’il soit possible d’intégrer des Miis rencontrés en ligne, voire à l’image de célébrités, la majeure partie de vos résidents proviendront de votre imagination et donc, du temps que vous aurez pris à les développer. C’est uniquement en créant des Miis de toutes pièces ou bien à partir des joueurs enregistrés sur votre console que vous débloquerez l’étendue des possibilités de Tomodachi Life.

Nintendo a quand même pris le temps de développer un peu plus l’outil de création des Miis par rapport à l’éditeur contenu par défaut sur ses consoles. Ainsi, en plus des options de ce dernier, vous pourrez attacher à un Mii une personnalité qui lui sera propre à l’aide de quelques traits de caractère. Par exemple, vous pourrez créer un Mii désordonné et aimant les blagues ou bien un personnage très sérieux et poli dans ses échanges. La personnalité de chaque Mii aura non seulement une influence sur ses relations interpersonnelles, mais aussi sur les tâches qu’il vous confiera afin de le rendre heureux.

Un jeu répétitif et assez étrange merci!

Je dois l’avouer, être confronté à ce système de personnalité et récolter de l’argent pour chaque action exécutée pour mes Miis m’a accroché au jeu… quelques dizaines de minutes. Malheureusement, avant longtemps, je me suis rendu compte que les mêmes et uniques tâches m’étaient confiées, rendant le jeu très répétitif. Qu’un Mii nous demande des conseils sur la façon d’aborder un voisin, c’est intéressant, mais lorsque tous les Miis vous quémandent la même astuce, c’est redondant. Même chose lorsqu’un Mii sera déprimé simplement parce que, tout comme son voisin, il veut que vous alliez lui acheter un chandail ou un chapeau. Et même s’il est possible de développer des relations entre Miis au point de les voir se marier, avoir des enfants ensemble et vieillir, il faut accepter le fait que leur bonheur passera par des actions très répétitives et, comme je le mentionnais plus haut, par un désir de vouloir créer des Miis.

En plus des tâches, Tomodachi Life propose une variété de mini-jeux auxquels les Miis vous inviteront à jouer lorsque cela leur conviendra. Malheureusement, la répétition se fait encore sentir puisqu’il n’y a pas une grande sélection de mini-jeux qui sont proposés. Pire encore, ils sont d’une simplicité désarmante, diminuant drastiquement le plaisir qu’ils peuvent procurer. Se faire lancer une balle et devoir simplement toucher l’écran tactile pour refermer une main virtuelle avant que la boule ne tombe au sol, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant. Or, c’est ce genre de mini-jeux que vous retrouverez dans Tomodachi Life et avec lesquels vos Miis sembleront avoir plus de plaisir que vous.

Par ailleurs, ce qui n’est pas à l’avantage de Tomodachi Life est son étrangeté. Vous assisterez bien malgré vous à des scènes où vous ne comprendrez à peu près rien ou bien qui n'auront pas de sens. Par exemple, dans un rêve, il vous arrivera de voir certains de vos Miis apparaître à la surface de l’eau de la plage de l’île, tels de gros monstres. Dans une autre scène, même s’il n’a aucunement le look, un Mii chantera du métal dans le bar en exécutant des mouvements robotiques. Oui, le jeu contient une belle folie, mais les moments où nous sourions sont largement inférieurs par rapport à ceux où nous demeurons perplexes.

L’élément le plus étrange du jeu ne provient toutefois pas de son contenu. Pour la première fois, les Miis parleront à l’aide d’expressions préenregistrées! Or, c’est raté en raison du fait que toutes les voix contenues dans le jeu sont robotiques. Imaginez un acteur ayant enregistré ses performances dans une canne de conserve et vous avez une idée de ce qui vous attend sur le plan auditif dans Tomodachi Life. Ce n’est pas étrange, mais tout simplement mauvais. Ah oui, il vous sera possible d’enseigner des expressions à vos Miis selon leurs émotions. Or, oubliez les mauvais mots même s’ils sont en colère, on vous dira que votre expression est offensante dès que vous introduirez un mot le moindrement vulgaire commençant par F, S, B, etc. Nous sommes dans un jeu Nintendo destiné à toute la famille, après tout!

Verdict

Tomodachi Life est une expérience en deux temps. Lorsqu’on commence, on voit le potentiel du jeu et on s’attend à un style certes lent, mais sympathique et gratifiant. Or, plus les heures avancent et plus le tout devient répétitif, étrange et de moins en moins plaisant. À un certain point, les Miis semblent être plus heureux et divertis que nous ne le sommes à tenter d’égayer leur vie respective. À moins d’aimer concevoir des Miis et de suivre sporadiquement les avancées de personnages virtuels, vous pouvez aisément passer votre tour, quitte à vous tourner vers Animal Crossing : New Leaf!

Ce que vous aimerez :

- Voir vos Miis progresser dans leur vie.

- Développer des personnalités pour chacun de vos Miis.

- Débloquer les attraits touristiques de l'île.

 

Ce que vous n'aimerez pas :

- La répétition s'installant rapidement

- Les moments assez étranges du jeu

- Les voix « en canne » des Miis!

 

Note : 6 sur 10

Source(s) image(s):
Un Autre Blog
Computer and Video Games
Edge Online
Shacknews

Commentaires