« Ah! Tu me rends malade! » Il est arrivé à des hommes de se faire dire ça par leur amoureuse. On se doute que c’est souvent au sens figuré. Nous allons en revanche vous raconter l’histoire d’un gars qui a rendu sa blonde malade au sens propre et d’une manière, avouons-le, assez inusitée!

À LIRE AUSSI : Il a un scrotum de plus de 100 livres

Après la naissance de leur fils, Kristyn et Sean ne se sont pas, comme beaucoup de nouveaux parents, adonnés au plaisir de la chair les semaines suivant l’accouchement. Dans le cas de ce couple, ce délai a duré un an. En effet, après avoir donné la vie, Kristyn a développé plusieurs allergies et problèmes de santé la forçant à ne plus faire l’amour.

Pour l’anniversaire de Sean, sa femme lui a offert un cadeau inestimé : du sexe. Après un an sans rapport sexuel, on se doute que c’était plutôt hot dans la chambre à coucher. Ni l’un ni l’autre n’avait toutefois prévu que ça prendrait une telle tournure.

Kristyn s’est mise à enfler, à ressentir une sensation de brûlure, en plus d’avoir de la difficulté à respirer. C’était si intense qu’ils ont dû se rendre à l’hôpital. En route vers les urgences, elle a même perdu connaissance.

Au début, les médecins croyaient qu’elle était allergique au parfum de Sean. Il n’aurait eu qu’à changer de marque pour régler le problème. Malheureusement pour lui, elle est allergique à quelque chose de beaucoup plus personnel : son sperme.

Mais comment est-ce possible? Il y a d’autres moyens plus faciles pour dire que l’on ne veut pas faire l’amour…

Durant la grossesse, elle a développé une hypersensibilité séminale humaine de plasma. C’est comme être allergique aux arachides, sauf que là, la personne est allergique au sperme.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils pourront toujours s’amuser sous les draps. La mauvaise, toutefois, c’est que Sean devra toujours mettre un préservatif, au risque d’envoyer sa femme à l’hôpital encore une fois. Les condoms sont mieux d'être efficaces...

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

L'été, le désir sexuel monte chez les femmes

Source(s) image(s):
Alternews

Commentaires