Alors que le nouvel amphithéâtre de la ville de Québec sera livré à son gestionnaire, Québecor Média, dans moins d'un an, le premier locataire majeur de ce superbe aréna est encore inconnu.

Pour le moment, seul le tournoi de hockey pee-wee a confirmé qu'il occupera la glace du nouveau colisée au mois de février 2015.

Quant aux Remparts de Québec, ils viennent de signer un nouveau pacte de quelques années afin de jouer dans l’ancien domicile des Nordiques, le Colisée Pepsi. Quel sera donc le premier match de hockey d’importance dans cet amphithéâtre? Aurons-nous droit à un match d'avant-saison du Canadien au mois de septembre 2015? Cela causerait probablement tout un émoi dans la Capitale-Nationale. 

Seul le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a une idée de combien de temps durera encore le purgatoire de la ville ayant pour maire Régis Labeaume. Les dossiers à suivre pour les partisans rêvant d'un retour des Nordiques sont le cas des Panthers de la Floride, une possible expansion dans la LNH ainsi que, encore une fois, le « téléroman » des Coyotes de l’Arizona. 

En effet, le dossier des Coyotes redevient intéressant alors que l’entente survenue avec la ville de Glendale pourrait être tout simplement annulée puisque le vote afin d’approuver serait survenu à la suite de rencontres illégales. Tout serait alors à recommencer dans ce dossier qui a été très épineux. Du côté des Panthers de la Floride, ils sont en sérieuse difficulté alors qu’ils demandent de l’aide financière via la taxe touristique. Ils voudraient une réduction du loyer de leur aréna. Quel est le « rabais » demandé à la ville? Il est de 80 millions de dollars! En plus, les Panthers ont procédé au licenciement d’au moins 30 employés de l’équipe. Pratiquement l’ensemble de l’équipe des ventes n’est plus au service de l’équipe qui a pour entraîneur Gerard Gallant.

Pour moi, le déménagement des Panthers de la Floride vers Québec pour la saison de l'ouverture du nouvel aréna de Québec serait tout simplement magique.

Selon vous, quelle équipe déménagera à Québec? Croyez-vous qu'il s'agira d'une équipe d'expansion? À vous de vous prononcer! 

 

Le cas P.K. Subban

Un cas qui aura assurément un dénouement plus rapide est celui du défenseur du Canadien de Montréal, P.K. Subban. Son dossier devrait passer devant un arbitre le 1er août. La question est de savoir si la direction du Canadien de Montréal arrivera à une entente avec son défenseur-vedette avant le 1er août. Il est très important que l’équipe parvienne à une entente à long terme avec Subban. Un contrat de huit ans serait idéal pour les deux clans. Il ne faut pas oublier que si la cause va jusqu’à l’arbitrage, l’entente sera de maximum deux ans. Un scénario qui ne serait pas du tout avantageux du côté du Canadien alors qu’à la fin de l’entente, Subban pourrait profiter de l’autonomie complète. 

Il y a deux saisons, Bergevin a décidé d’offrir un contrat de transition à Subban afin que celui-ci lui montre qu’il est un joueur d’équipe et qu’il est capable d’être bon défensivement. Deux saisons plus tard, avec un trophée Norris en main, le clan Subban est maintenant en position de décrocher un contrat très lucratif. Après Price, Subban est le joueur le plus important du Canadien. L’équipe de Montréal ne pourrait pas se permettre de perdre les services du défenseur étoile dans quelques années sur le marché des joueurs autonomes. Jusqu’à présent, on peut donc dire qu’il s’agit ici du dossier de la carrière de DG de Bergevin. 

À suivre cette semaine!

L’entente d’Eller

Pour plusieurs, l’entente plutôt lucrative que Lars Eller a signée (14 millions/4 ans) est quelque chose de surprenant. Ce qu’il faut clarifier dans cette situation est que l’attaquant sera payé 2,5 millions durant la prochaine saison. Il en est de même pour la deuxième campagne. À partir de la troisième saison, il fracassera la barre des quatre millions alors qu’il touchera un salaire de 4,25 millions. Durant la quatrième et dernière année de son contrat, il empochera 4,75 millions.

Pourquoi une hausse de salaire aussi importante dans les deux dernières années de son entente avec le Bleu-blanc-rouge? Il faut comprendre que Bergevin a acheté deux ans de l’autonomie d’Eller. Il faut donc croire que dans les projections de Bergevin, dans deux ans, Eller sera un joueur très important pour sa formation et qu’il aurait pu toucher un très bon montant en testant le marché des joueurs autonomes sans compensation. Il s’agit ici d’un coup de dés du DG du Canadien alors qu’il se laisse une possibilité de l’échanger plus facilement durant les deux premières années de son contrat. En effet, puisque Eller n’aura pas un salaire très élevé durant les deux premières années de son contrat, cela pourrait être très intéressant pour un autre directeur général.

Seul l’avenir nous dira s’il s’agit d’un coup de maître de Marc Bergevin! 

Source(s) image(s):
Pascal Sioui

Commentaires