BORNES ÉLECTRIQUES

Cette semaine, je vous présente, dans ma chronique, deux critiques : celle du robot aspirateur iRobot Roomba 880 et une autre du moniteur ViewSonic VX2452mh gaming.

iRobot Roomba 880

On dit souvent que dans un futur proche, chaque foyer aura son propre robot ménager. En attendant que ça arrive (si ça arrive un jour), on peut se procurer des solutions de rechange intéressantes comme le robot aspirateur iRobot Roomba 880. J’ai eu la chance de le tester depuis quelques jours. Alors, s’agit-il d’un simple gadget inutile ou d’une révolution dans le domaine du ménage?

Premier contact

Comme son nom l’indique, le Roomba 880 est un robot qui sert ni plus ni moins d’aspirateur. Il peut, sans aide humaine, aspirer les saletés dans une ou plusieurs pièces. Contrairement à la plupart des aspirateurs traditionnels, il n’a pas besoin de fil pour fonctionner. Il est muni d’une pile intégrée et, lorsqu’il a fini son travail, il peut retourner à son socle pour se recharger. 

De forme circulaire, l’appareil est d’une dimension très acceptable (hauteur de 3,6 po et largeur de 13,9 po). Il est assez petit pour se faufiler partout ou presque, mais assez gros pour aspirer suffisamment de saleté. Il est un peu lourd (poids de 8,4 lb), mais est doté d’une poignée sur le dessus. Je dois avouer que lorsque je l’ai soulevé pour la première fois avec sa poignée, j’avais peur que celle-ci casse. Elle ne me semblait pas faite forte! Je m’étais heureusement trompé. La poignée est très efficace et permet de déplacer facilement le robot. 

Sur le dessus, on retrouve un gros bouton circulaire « Clean », ainsi que quatre autres boutons plus petits plus bas : « Dock », « Clock », « Schedule » et « Spot ». Il suffit d’appuyer sur le bouton « Clean » pour faire démarrer l’aspirateur ou pour l’éteindre. 

Par contre, on aura avantage à programmer le iRobot. En effet, avec l'aide du bouton « Clock », le robot est capable de se rappeler de l’heure et de la journée. Ainsi, grâce au bouton « Schedule », on peut lui dire de passer, par exemple, les lundis après-midi, alors que nous sommes au travail. Comme ça, le soir, on revient et on peut apprécier un plancher propre.

Il est facile de naviguer dans les menus. Le tout se fait très intuitivement. L’aspirateur peut également faire des petits bruits. Lorsqu’on démarre l’aspirateur, on entend un petit effet sonore. Même chose lorsqu’il se met sur son dock (on peut lui demander de le faire manuellement en appuyant sur « Dock »). 

Le Roomba 880 peut également parler. Mais attention! Vous ne pourrez pas faire la conversation! Grosso modo, il parle lorsqu’il y a un problème. Il va, par exemple, clignoter et dire (c’est la voix d’une femme, qu'il est possible de mettre en français) « Erreur 1 ». Il faut alors se référer au manuel d’instructions pour constater que cela signifie que le Romba 880 est coincé et qu’une roue ne touche pas le sol. On va alors nous dire quoi faire. 

Pendant mon essai, je n’ai pas rencontré vraiment de problème à ce niveau-là. Ce petit robot est très fiable!

L’efficacité

Mais qu’en est-il de l’efficacité du Roomba 880? On peut avoir le robot le plus technologique au monde, mais s’il n’est pas capable de ramasser la poussière, ça ne sert pas à grand-chose! Heureusement, j’ai été agréablement surpris dans ce domaine.

J’ai essayé quelques fois le iRobot dans ma cuisine, l’endroit le plus sale de la maison. Il a été capable d’aspirer sans problème la saleté par terre et même la litière (le bac à litière de mes chats se trouve là; manque de place oblige). En fait, il a juste eu de la difficulté à aspirer les « gros morceaux » comme la moulée pour chats. 

Et a-t-il été capable de nettoyer toute la surface de mon plancher? Il est bon de savoir que le Roomba 880 ne fonctionne pas de la même façon que nous lorsque nous passons l’aspirateur. Pour faire simple, il utilise un mouvement de spiral et ensuite le suivi des murs. Ces comportements ne sont pas coulés dans le béton et pendant le nettoyage, il peut s’adapter. Par exemple, s’il détecte de la poussière, il peut nettoyer plus intensément une zone. 

Ce qui est bien avec cet aspirateur robotique, c’est qu’il nous semble vraiment intelligent. Il peut aller dans les coins, et ce, même si votre pièce n’a pas la forme d’un carré parfait. Il sait aussi négocier quand il y a des obstacles, par exemple une table ou des chaises. J’ai été surpris, une fois, de le voir se sortir d’en dessous de l’une de mes chaises de cuisine. Il n’y avait qu’une seule issue et il a réussi à la trouver après quelques secondes. 

Quand on utilise un robot aspirateur, il faut s’attendre à ce qu’il fonce dans les murs et meubles. Celui-ci semble quand même assez intelligent et ne fonce pas à vive allure dans un obstacle. Le robot et les meubles s’en tirent sans dommage. 

Le Roomba 880 est également livré avec deux accessoires Virtual Wall Lighthouse. Ceux-ci ont la forme d’une petite borne de quelques pouces. Ils peuvent agir comme un mur virtuel (si on ne veut pas, par exemple, que le robot aille dans la salle de bain) ou encore comme un guide. En effet, on peut lui demander, grâce à ce dispositif, de nettoyer entièrement une pièce avant d’aller à une autre. Le seul bémol, c’est qu’ils fonctionnent avec des piles amovibles et non pas des piles intégrées. Lorsque les piles sont faibles, il faut donc s’en procurer d’autres.

Les aspirateurs ne sont pas reconnus pour être les appareils les plus silencieux au monde. Le Roomba 880 émet un bruit d’environ 70 dB. C’est un peu bruyant, mais moins que la plupart des aspirateurs que j’ai utilisés dans ma vie. 

Avec une charge complète, le robot peut aspirer facilement une pièce de la maison et même un peu plus. Pendant mon test, je n’ai jamais manqué de jus. Bref, l’autonomie ne semble pas être un problème ici.

L’entretien du Roomba 880 est, quant à lui, aussi facile, sinon plus que les aspirateurs traditionnels. Il est, bien sûr, recommandé de vider le bac après chaque utilisation. Celui-ci se trouve sur le côté arrière. Il suffit de tirer une petite poignée pour le sortir. On doit aussi nettoyer régulièrement le filtre, ainsi que d’autres composants du robot. Par contre, ça se fait assez facilement. 

Verdict

Avec un usage quotidien ou même au deux ou trois jours, le Roomba 880 peut facilement tenir les planchers propres et nous éviter presque de passer l’aspirateur. On pourra le sortir uniquement pour le grand ménage ou encore prendre son balai. De plus, ce robot aspirateur est très facile à utiliser. Pas besoin d'avoir des connaissances avancées en informatique ou en programmation pour programmer un nettoyage. Seul bémol : il coût environ 800 $.  

 

Points forts :

- Design moderne

- Bonne autonomie

- Nettoyage efficace de la poussière…

 

Points faibles :

- … mais pas des plus gros morceaux.

- Coûteux

- Un peu bruyant

Source(s) image(s):
iRobot

Commentaires