BORNES ÉLECTRIQUES

La vie nous a amenés à déménager souvent ma blonde et moi. Au fil des prêts hypothécaires, on finit par comprendre ce que l’autre aime en matière immobilière. Par exemple, dans mon couple, ma blonde préfère les maisons avec un certain cachet. De mon côté, j’ai plutôt besoin de certains cachets pour oublier les maux de tête que m’occasionnent les rénovations. Je préfère le neuf.

À LIRE AUSSI : Phrases enfantines : Non, elles ne sont pas toutes « cutes »!

Admettons que je n’aurais certainement pas été le Schtroumpf bricoleur, à moins qu’un émondoir, un ouvre-bouteille et un ruban à mesurer suffisent à prétendre le contraire. Je lui ai pourtant proposé maintes et maintes fois de nous faire construire, mais elle s’obstine et me dit que notre couple y passerait probablement. Je ne vois pas de quoi elle veut parler. Je n’ai fait que lui demander : 

« Comment aimerais-tu qu’on dispose les meubles dans la nouvelle pièce en bas? »

Sa version :

« Plaçons le lit pour créer un point focal dès qu’on entre dans la pièce. Un habillage de lit contemporain avec des coussins aux motifs floraux. Agençons avec des rideaux dans des couleurs ton sur ton. Puisque la garde-robe est peu profonde, posons des tablettes pour maximiser le rangement et installons des crochets derrières les portes. Toujours plus de crochets. Terminons avec un petit coin lecture, chaise et lampe d’appoint. Rien de compliqué! »

Ma réalité :

« Impossible! Il faudrait déplacer le calorifère qui donne sur la fenêtre, repasser les fils pour amener le courant si on veut un éclairage près du lit, défoncer la garde-robe pour avoir une bonne profondeur, insonoriser toute cette partie-là et ça, c’est sans parler de la possibilité d’aménager la salle de bain adjacente… parce que t'sais, tant qu’à installer un plancher, aussi bien le faire pleine grandeur et placer les électr…

- « Trop compliqué, place ça comme tu veux. »

Une chose de réglée! On va au moins poser les cloisons sèches et tirer les joints. Acheter le matériel, c’est un. Descendre des feuilles 4 X 8 de gypse au sous-sol en couple, c’est deux. Il me semble pourtant que ça n’avait rien de compliqué, mes indications étaient claires :

« Ok mon bi. Tire vers toi. Lève et dépose, on va la forcer jusqu’en dedans. Uuuuuun, deuuuuux, fooooorce! Attention, c’est lourd mais fragile... t’es prête? Prends ton bout par devant pis tourne. Touuuuuurne le coin, descends une marche, encore, encore, oooook! Pas trop vite pas trop vite. Attention à ta main, ah cr!/%?$/** le mur. Pas grave, pas grave. On recule, oui oui avance. Non non non pas par là j’ai dit! Attention à tes doigts, descends descends, ouch mes doigts sont en dessous, lève lève. »

On dit souvent que les rénovations sont l’épreuve ultime du couple. Alors si c’est le cas, moi je vous le dis, le secret de la réussite réside dans le travail d’équipe. Chez nous, du moins c’est ce qu’on applique et ça fonctionne à merveille. L'harmonie est à son meilleur entre mon frère et moi quand on rénove! Ma blonde elle? J'aime mieux quand elle magasine! Là, on s’entend!

Source(s) image(s):
Divers

Commentaires