Les dernières semaines ont été plutôt mouvementées dans le monde de la musique électronique et cela n’avait rien de « PLUR ». Diplo a créé toute une histoire en interdisant plusieurs objets lors du Mad Decent Block Party, dont les fameux « kandis », ces billes colorées avec lesquelles les raveurs font des vêtements ou des bracelets. On discutera aussi de Martin Garrix, qui a obtenu une mauvaise presse cette semaine.

Diplo et la guerre aux « kandis »

Pour assurer la « sécurité » des gens, plusieurs objets ont ainsi été bannis du Mad Decent Block Party organisé par Diplo. On parle notamment de plusieurs objets qu’on retrouve souvent chez les ravers comme des « kandis », des suces pour bébés, des masques, des crayons, des collants, des toutous et des bonbons. Il faut croire que pour Diplo, il n’y a rien de plus dangereux dans la vie qu’un crayon feutre ou un ours en peluche… (voir la liste complète)

À lire aussi : Des DJ font pleuvoir de l’argent sur une foule lors d’un spectacle

Cela a eu comme effet de mettre le feu aux poudres. Non seulement les fans ont répondu à Diplo via les médias sociaux, mais d’autres DJ ont fait de même. Et ce n’est pas tout, un fan lui a même lancé des kandis durant sa dernière prestation. Il a répondu à l’attaque de façon très calme en demandant à la foule de faire un câlin à l’attaquant. Cliquez ici pour voir la vidéo de l’incident en question.

C’est avec des histoires comme celles-là que je me dis que la scène est vraiment en train de mourir…

Les pièces de Martin Garrix sont-elles toutes pareilles?

Daniel Taibleson, un hater assumé, a réalisé un mashup des cinq pièces les plus populaires de Martin Garrix : Animals, Wizzard, Helicopter, Tremor et Proxy. C’était pour lui une façon originale de démontrer à quel point les pièces de Garrix sont non seulement semblables, mais toujours réalisées selon le même pattern. La démonstration, comme vous le verrez, est particulièrement efficace. Les cinq pièces s’enchaînent parfaitement les unes avec les autres.

Pour écouter le mashup : http://www.mixcloud.com/dtaibleson2/every-martin-garrix-song-at-once/

Bref retour sur l’île Soniq

Je n’étais pas à la première édition de ce festival qui a eu lieu la semaine dernière à Montréal. Malheureusement, outre Infected Mushroom, que j’ai vu à New York l’hiver dernier, rien ne m’intéressait particulièrement dans la brochette de DJ présents. Cependant, j’ai suivi le tout sur Facebook et je peux vous dire que je suis bien heureux de voir l’ampleur que ça a pris. La déco était vraiment bien réalisée et me semblait être digne des festivals américains du même genre. J’ai également beaucoup aimé leurs communications sur Facebook et particulièrement leur gestion de la prise de drogues. Je vous laisse sur l’image qu’ils ont publiée à ce sujet. Enfin, un festival qui a compris la bonne façon d’aborder ce phénomène!

Pour ceux qui étaient là-bas, comment avez-vous trouvé l'événement? J’aimerais bien avoir du feedback de gens qui étaient sur place!

Source(s) image(s):
festivalsherpa.com

Commentaires