Broadway - Une rue en Amérique

Djief est l’un des noms les plus connus de la bande dessinée. L’artiste québécois nous offre une toute nouvelle série : Broadway - Une rue en Amérique. Mais cette fois-ci, en plus du dessin, il signe le scénario. 

Reprendre le commerce familial

À la suite du décès de leur frère le plus jeune, deux frères, Lenny et George, décident de reprendre son cabaret sur Broadway, le Chapman’s Paradise. La tâche s’annonce toutefois colossale. Le tandem, qui oeuvrait jusqu’à présent dans le domaine de la chaussure, ne connaît rien au show-business des années folles. De plus, ils doivent totalement partir de zéro. En effet, c’est à eux que revient la tâche de recruter les musiciens, les danseuses, le metteur en scène et les autres employés. 

Parallèlement à cela, on suit l’histoire de Fanny King et de son furet, une jeune danseuse qui, à cause de sa grande maladresse, a été renvoyée de tous les cabarets de New York. Le Chapman’s Paradise est son dernier espoir. 

Ce premier tome va se concentrer sur les préparatifs menant à la réouverture du cabaret et également aux premières représentations. Malheureusement, tout ne se passera pas comme prévu. Certains individus semblent, en effet, ne pas voir d’un bon oeil que le Chapman’s Paradise ouvre de nouveau ses portes au public…

Une reconstitution solide et un scénario classique 

Djief, qui, doit-on le rappeler, a travaillé sur la prestigieuse série Le Crépuscule des dieux, nous offre, grâce à un dessin chaleureux et coloré, une magnifique reconstitution d’époque. Tout est de qualité : les décors, les costumes et l’atmosphère particulière des années 20. Les personnages féminins sont également beaucoup mis de l’avant (le contraire m’aurait étonné sachant que ça se déroule dans le milieu du spectacle). Même si on peut voir quelques scènes de nudité, le bédéiste n’en abuse jamais. En fait, c’est plus de l’érotisme (comme en témoigne la superbe couverture) que de la nudité « pure ». D’ailleurs, à bien y penser, il n’y a aucune scène de sexualité. 

En revanche, le scénario, même s’il est assez intéressant, m’a semblé parfois un peu lent. Mais bon, on se doute que ce premier tome fait office de longue introduction pour cette mini-série prévue en deux tomes. On imagine que les choses vont probablement davantage brasser dans le deuxième. En tout cas, c'est ce que présagent les dernières planches...

Verdict

Djief est un grand dessinateur et il le prouve une fois de plus avec le premier tome de Broadway - Une rue en Amérique. Les illustrations sont superbement détaillées et nous font plonger sans problème dans la frivolité des années folles. Par contre, sans être catastrophique, le scénario, bien écrit, manque un peu de rebondissements. Espérons que ce problème sera réglé avec la suite. 

 

Broadway - Une rue en Amérique

Djief

48 pages

Quadrants

Cote : 3,25 étoiles sur 5

 

Source(s) image(s):
ADG

Commentaires