BORNES ÉLECTRIQUES

Le métabolisme est la façon dont votre corps transforme et utilise l'énergie. Votre taux métabolique représente donc la vitesse à laquelle votre corps brûle ses calories, et cette dépense est calculée à plusieurs niveaux. Il y a d’abord le métabolisme de base, qui représente les calories que vous brûlez tous les jours pour respirer, digérer ou construire de la masse musculaire, puis il y a le taux métabolique stimulé de façon externe, comme par l’activité physique. Votre corps brûle toutefois plus de calories pour vous maintenir en vie que lorsque vous faites de l’activité physique…

C’est votre glande thyroïde qui régule le métabolisme en produisant des hormones qui affectent presque tous les aspects de votre corps. De la façon dont vous procédez, gérez et stockez les aliments que vous ingérez jusqu’à comment votre corps régulera les autres hormones. Les troubles thyroïdiens font évidemment beaucoup de dommages et on en entend parler de plus en plus. L’hypothyroïdie signifie que la personne produit moins que la normale, ce qui a pour effet de ralentir le métabolisme et d’encourager le gain de poids. L’hyperthyroïdie provoque, quant à elle, une accélération démesurée du métabolisme et entraîne souvent une perte de poids ou une difficulté à maintenir un poids santé. Comme la thyroïde influe sur beaucoup de choses dans l’organisme, il faut évidemment vous attendre à des effets secondaires si vous avez recours à la médication plutôt qu’à une meilleure gestion de votre mode de vie.

Les gènes jouent évidemment un rôle important et c’est d’ailleurs pourquoi certaines personnes restent minces peu importe ce qu’elles font, tandis que d'autres ont toutes les misères du monde à perdre du poids. Peu importe votre condition, il faut tout de même faire attention, car personne n’échappe aux lois de la nature, et le temps et l’accumulation font toujours leur œuvre. En effet, le métabolisme diminue avec l’âge et les dommages que vous faites à votre corps en adoptant de mauvaises habitudes de vie se font aussi lentement que sournoisement. On considère que le métabolisme commence à ralentir dès la vingtaine, à raison d'environ 2 % par décennie! C’est ce qui fait que ces personnes qui pouvaient se la couler douce étant plus jeunes se font généralement rattraper dans le détour dès la trentaine si elles ont eu un mode de vie malsain. Votre mode de vie a ainsi un rôle très important à jouer et il faut voir à long terme les efforts que vous faites en ce moment pour prendre soin de votre corps. J’avais abordé l’importance de la prévention dans mon tout premier article « Prendre soin de son corps comme de son char ».

L’alimentation est aussi un élément qui influe sur le métabolisme. À ce sujet, la recherche indique que le corps consomme plus d'énergie pour traiter les protéines que les gras et les glucides. C’est pourquoi les régimes hauts en protéines sont si populaires. Comme je le mentionnais dans certains de mes articles, dont « 10 trucs pour stimuler votre métabolisme » et « 5 accompagnements pour profiter de l’été », certains aliments épicés (comme la capsaïcine dans les piments) peuvent augmenter votre taux métabolique. La caféine est un autre exemple de stimulant pour le métabolisme. Des études ont montré qu’une tasse de café peut augmenter le métabolisme de 3 à 4 % pour un court laps de temps. Ceux qui me connaissent ou qui ont lu mon article sur comment faire le choix d’une bonne boisson énergétique savent que je ne suis pas un fan des boissons énergisantes destinées à stimuler le métabolisme.

En ce qui concerne les régimes, il faut être prudent avec ceux qui sont drastiques en termes de coupures dans les calories. La recherche indique que les personnes qui mangent moins de 1200 calories par jour ont tendance à avoir un taux métabolique plus lent. C’est normal, l’organisme réalise que les entrées sont limitées, alors il devient économe dans le traitement de l’énergie par prévention. C'est pourquoi, de plus en plus, on suggère davantage de manger des petits repas espacés (aux 2 à 3 heures) au lieu de ne rien manger ou de se goinfrer d’un seul coup.

Votre métabolisme est grandement influencé par votre composition corporelle. Par exemple, les personnes qui ont plus de masse musculaire et moins de graisse présenteront un métabolisme de base plus élevé contrairement aux personnes plus grasses et moins « musclées ». C’est entre autres l’une des raisons pour lesquelles les hommes ont tendance à avoir un métabolisme plus élevé que les femmes. C’est pourquoi on entend dire que la musculation peut aider à perdre du poids en augmentant votre métabolisme de base. Il faut toutefois comprendre ici que ce changement est minime, qu'il est surtout profitable à long terme et que l’on parle plus de perte de « gras » que de perte de « poids », car le muscle, en réalité, est plus lourd que la graisse. D’ailleurs, les gens qui commencent à s’entraîner sont parfois surpris de voir que leur poids reste stable ou même augmente parce que les effets sur la musculature (dont une meilleure assimilation des sucres), une hydratation et une vascularisation plus efficaces ainsi qu'un environnement anabolique (propice à la croissance) se font sentir plus rapidement que la perte de gras nette (significative). En fait, l’avantage de la musculation est que vous potentialisez les effets métaboliques, car non seulement vous brûlerez de plus en plus de calories avec le temps à mesure que vous augmentez votre masse musculaire, mais vous brûlez à la fois des calories pendant l’activité, puis par la suite lorsque votre corps s’affaire à reconstruire les tissus musculaires. Si vous en profitez pour minimiser le temps de repos entre vos séries et transformez votre séance en un circuit cardiovasculaire, vous stimulerez encore plus votre métabolisme!

Il faut aussi penser qu’avec l’âge, vous aurez tendance à perdre de la masse musculaire, donc plus vous construisez votre charpente, et surtout plus vous commencez jeune, mieux vous vous porterez dans des dizaines d’années. La bonne nouvelle c’est que, comme je le disais dans mon article intitulé « Il n’est jamais trop tard pour devenir plus fort », peu importe votre âge, vous avez toujours la capacité de faire des progrès!

Source(s) image(s):

Commentaires