BORNES ÉLECTRIQUES

Voyager, c'est magique, c'est la liberté, c'est la découverte, c'est se sentir bien... Sauf quand (et ça arrive presque toujours) on retrouve sur notre route l'un de ces 15 types de voyageurs. Ceux qui, à notre hôtel, ou lors de soirées, ou d'activités, bien euhh, vous aimeriez les éviter, mais hélas, ils sont partout. Hahaha ok, on exagère, mais à peine.

À LIRE AUSSI:

7 raisons de fréquenter... ou non, une grande voyageuse

Commençons tout d'abord par...

1. Celui qui se plaint toujours de tout, dans le but d'obtenir des gratuités

Oui, celui-là qui passe sa semaine à la réception pendant un voyage tout inclus dans le sud. Il se plaint des serviettes, de sa chambre, de la nourriture au buffet, des algues sur la plage, de la trop longue attente pour faire du katamaran, se plaint qu'il manque de rhum dans son Pina Colada, la bière n'est pas bonne, il manque de places dans les restaurants, manque de chaises longues à la plage, trouve les activités mal-organisées, bref, vous voyez le genre. Le pire, c'est qu'il raconte à tous les autres voyageurs qui le cotoyent qu'en se plaignant, il a obtenu ci ou ça... Il passe toute la semaine à raconter tout ça et il est fier de lui. Insupportable.

2. Ceux qui monopolisent les spas

Le groupe qui est dans le spa depuis 3 heures. Ils agissent comme si c'était à eux et qu'il n'y avait personne autour d'eux. Ils s'amusent, prennent leur "drink", il y en a un qui se lève et retourne chercher de la boisson pour tous...  et c'est reparti. Vous saviez que ce n'est pas recommandé de demeurer dans un spa plus de 25 minutes? C'est le temps de sortir de là...  allez, on dégage!

3. Le voyageur embarrassant parce-qu'il se promène toujours trop légèrement... vêtu

Mettons ça au clair, que ce soit un gars ou une fille, c'est pas mieux. De toute façon, ce n'est généralement pas ceux qu'on aimerait voir qui se promènent ou s'affichent de cette façon. Qui leur dira qu'on aime pas ça les voir comme ça?

4. Celui qui est allé se "retrouver" ou qui est en quête de spiritualité en Asie

Précisons tout de suite que nous n'avons rien contre la "quête" en question de l'individu, au contraire. Ce qui est agressant, c'est celui qui est extrêmiste dans sa quête et qui, plutôt que de la vivre intérieurement et paisiblement, critique tout ce qu'il voit sur son passage qui ne correspond pas à sa vision, qui critique le mode des gens qui ne pensent pas comme lui, dans sa nouvelle vision spirituelle de la vie. C'est louuurd.

5. L"Instabragger", celui qui se vante de tout

Oui, sur Instagram, on peut voir qu'il voyage en première classe, tout comme la semaine dernière. Qu'il a réussi à avoir une super suite dans une hôtel extrêment difficile à "booker". Tout ça après avoir jeté un coup d'oeil sur de superbes photos de son petit shack à Hawaï publiées la semaine dernière. C'est cool de regarder tout ça de notre petit bureau de travail, ce genre de vie que nous ne pourrons jamais mener. 

Cinq autres types à la page suivante !

Source(s) image(s):
thrillist.com

Commentaires