Un fossoyeur, visiblement « passionné » par son travail, a eu la drôle d’idée de se faire prendre en photo à côté d’un cadavre qu’il venait d’exhumer.

À LIRE AUSSI : Dossier criminel : Le meurtre atroce derrière le Dahlia Noir

L’événement est survenu à Guardamar del Segura en Espagne. À la demande de la nièce du défunt, l’homme a procédé à l’agrandissement du caveau familial. En effet, la femme du défunt venait de mourir, et le monument funéraire avait besoin de plus d’espace. Mais avant d’aller plus loin, il devait exhumer la dépouille qui s’y trouvait.

La nièce a alors décidé d'immortaliser ce moment et de photographier, avec son téléphone intelligent, l’employé et un proche de la victime en compagnie de la victime. On voit, en effet, sur la photographie, deux hommes à côté d'un cadavre debout et visiblement momifié. Elle a ensuite envoyé la photo à un membre de sa famille par l’entremise de l’application Whatapp. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que la photo devienne « virale » et qu'elle soit partagée sur les réseaux sociaux.

Rapidement mises au fait de cet incident, les autorités ont ouvert une enquête pour profanation de cadavres. Elles vont rencontrer l’employé qui, selon un conseiller municipal du consistoire, a toujours eu une conduite irréprochable depuis qu’il a été engagé il y a six ans. En attendant, le fonctionnaire a été affecté à d’autres tâches.

On se demande bien qui est le plus fautif des trois : le fossoyeur ou le proche du défunt qui a accepté de se faire photographier, ou encore la nièce qui a elle-même pris la photo pour la montrer à un membre de sa famille…

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Des archéologues auraient découvert le corps d'un vampire

Source(s) image(s):
7sur7

Commentaires