Rdio est un incontournable dans le domaine de la musique en ligne. Le service, lancé en 2010, est maintenant disponible dans plus de 60 pays. Le Canada en fait bien sûr partie. Voilà maintenant quelques semaines que j’en fais l’essai. J’ai notamment pu tester les différentes nouveautés annoncées au début du mois. Voici ce que j’en ai pensé.

Si vous ne savez pas ce qu'est Rdio, disons simplement qu’il s’agit d’un service permettant d’écouter de la musique en ligne, soit par le biais d’un site Internet ou encore de son application. En termes de chansons, le service n’a rien à envier à la concurrence puisqu’il propose pas moins de 30 millions de chansons; c'est l’un des plus impressionnants de l’industrie.

Bon. Ça prendrait plus d’une vie pour écouter toute cette musique. À mon avis, entre 20, 25 ou 30 millions, il n’y a plus vraiment de différence pour le commun des mortels qui écoute un style ou deux.

En revanche, j’ai remarqué qu’il y avait quand même certains artistes francophones disponibles chez Rdio alors qu’ils ne le sont pas sur d’autres services, comme Spotify. Par exemple, l’album M de Marie-Mai était disponible, alors qu’on ne peut pas encore le trouver chez Spotify. Même chose pour le disque de La Voix II; offert chez Rdio, mais pas chez Spotify.

Sinon, on trouve la plupart des artistes québécois sur Rdio comme Valérie Carpentier, Louis-Jean Cormier, les Soeurs Boulay et Éric Lapointe. Bref, si vous êtes un fan de musique québécoise, vous devriez être un peu mieux servi chez Rdio.

Une interface épurée

L'interface du site Internet de Rdio est très épurée. Je ne dirais pas que c’est la plus impressionnante de toutes (j’avais un faible pour celle de Google Play Musique), mais elle se débrouille quand même bien. Sur la gauche, on peut accéder aux menus « Tendance », « Nouveautés », Recommandations », « Personnes » et « Parcourir ». On peut aussi accéder aux menus « Collection » et « Playlist ». Lorsqu’on fait jouer une pièce, on a accès au contrôle dans le bas de la fenêtre. C’est simple mais efficace, car on peut mettre en tout temps l’album sur pause ou changer de piste.

Ce qui est bien, c’est qu’en fonction de ce qu’on écoute, Rdio crée une station de radio personnalisée. J'ai un peu essayé cette nouvelle fonction et ce n’est pas trop mal. Elle m’a rarement offert des albums que je n’aimais pas (même si je trouvais bizarres certains choix). Ce qui est bien également, c’est que l’on peut personnaliser cette radio en lui demandant de nous offrir des chansons davantage issues de nos favoris ou, encore, être plus aventurier. Bonjour les belles découvertes!

L’application

Rdio a également mis à jour son application au début du mois. Personnellement, je la trouve fort sympathique. Il est aisé de naviguer dans les menus. Ce que j’aime, c’est qu’il est possible de continuer à écouter ce que l’on écoutait sur l’ordinateur. Il est même possible de contrôler (comme mettre sur pause ou monter le volume) avec l’application, ce qu’on écoute sur son ordinateur. Il y a vraiment une belle fusion entre les deux.

L’application propose aussi les meilleures sorties musicales de la semaine. C’est un peu décevant, car il n’y avait pas vraiment d’albums francophones…

Sinon, l’application nous permet de suivre d’autres utilisateurs et même de consulter leur radio, un peu comme l’offre déjà Spotify. Aussi, il est possible de télécharger n’importe quels pistes, listes de lecteur ou albums en appuyant sur un simple bouton. Comme ça, même si on n’a pas Internet, on peut écouter nos albums préférés. D'autres services l'offrent déjà, mais c'est toujours bien de pouvoir compter là-dessus.

Payant?

Évidemment, la plupart des services mentionnés dans cet article sont accessibles aux utilisateurs de Rdio Unlimited (9,99 $ par mois).

Le service gratuit a quand même plus à offrir, à mon avis, que d’autres compétiteurs. En effet, il est possible d’écouter des stations de radios triées par artistes, genres ou sélections. En fait, selon Rdio, il y aurait 15 fois plus de musique que le principal service de radio Internet. D’ailleurs, avec les récentes nouveautés annoncées il y a quelques jours, Rdio propose une programmation plus étoffée pour ses radios.

Verdict

Au final, j’ai aimé mon expérience avec Rdio. Le choix d’albums est impressionnant. J’ai aussi aimé les nouvelles fonctions comme la radio personnalisée qui permettent de faire de belles découvertes. L’abonnement gratuit peut être un bon début pour découvrir ce que Rdio a à offrir, surtout qu’il est assez complet. Il reste que pour profiter pleinement de toutes ces fonctions, il faudra passer à un abonnement payant (comme le demandent ses compétiteurs).

Ce que j’ai aimé :

- La radio personnalisée
- Le grand choix d’albums
- Le fait de pouvoir télécharger n’importe quelle chanson sur son téléphone


Ce que j’ai moins aimé

- L’interface un peu trop simple

Source(s) image(s):
ADG

Commentaires