Epecuén était une station thermale très convoitée par les Argentins. Plus de 20 000 touristes visitaient annuellement cette ville située à proximité d’un lac portant le même nom qu’elle. Puis, le 10 novembre 1985, le visage d’Epecuén fut à jamais changé lorsque la digue la protégeant céda. Rapidement, elle fut recouverte de dizaine de mètres d’eau. Epecuén n’était plus.

À VOIR AUSSI : Les 33 plus beaux endroits abandonnés de la planète

Près de 30 ans plus tard, cette ville située à 500 km de Buenos Aires a resurgi des eaux. Le photographe Romain Veillon a eu envie, pour son dernier projet photo, de photographier les vestiges de cet endroit. Avec son objectif, il nous fait remonter le temps et nous présente une série d’objets de la vie courante abandonnés, souvent en mauvais état et rouilles. Un projet photo fascinant, mais également troublant. 

La suite à la prochaine page!

Source(s) image(s):
Romain Veillon

Commentaires