Même si dans certaines circonstances, on aurait vraiment envie de se faire justice soi-même, la loi nous déconseille fortement de le faire… sauf si vous êtes en Chine visiblement!

À LIRE AUSSI : Le bureau, lieu d'infidélité?

Lin Yao Li, 38 ans, se promenait en plein jour dans une artère commerciale bondée de gens dans la ville de Puyang en Chine lorsque quatre femmes sont sorties de nulle part et ont commencé à l’agresser. Mais elles avaient une raison de le faire. Lin Yao Li était prétendument la maitresse du mari de l’une de ces femmes. 

Les agresseuses ne se sont pas contentées de lui donner des coups de pieds dans l’aine et dans la poitrine. Elles l’ont complètement déshabillée en pleine rue

Ni ses cris de détresse ni l’intensité de la scène ne semblent avoir dérangé les passants qui continuaient leur chemin, comme si de rien n’était. La police n’est pas non plus intervenue. Elle était seule au monde...

Selon un passant, qui a aidé par la suite la victime, ce genre d’incident est de plus en plus fréquent dans l’Empire du Milieu. Les gens n’interviennent pas, car ça semble être légitime et basé sur un « argument du coeur ».

La femme a été transportée à l’hôpital après avoir supplié un passant d’appeler les secours. Les médecins ont dénombré de nombreuses coupures et contusions. 

L’histoire ne dit pas si le mari infidèle a aussi été puni par sa femme… On espère en tout cas qu’il a eu sa leçon…

Source : Daily Mail.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

15 raisons de ne pas tromper sa blonde!

Source(s) image(s):
Elite Daily

Commentaires