Je vous propose cette semaine trois films arrivés récemment sur les rayons des magasins.

Les conquérants 

Galaad et Noé sont deux demi-frères. Ils viennent de perdre leur père, un chercheur de trésors. Après son enterrement, ils décident d’aller reporter le Graal qu’il avait pris dans une grotte. En effet, ils croient qu’en remettant l’objet sacré à sa place, la malédiction qui pèse sur eux va s’évaporer. Il faut dire qu'ils sont du genre malchanceux dans la vie...

Le film, réalisé par Xabi Mola, se cherche un peu et alterne entre le comique et le sérieux. La « quête » prend aussi du temps à démarrer puisqu’il faut attendre près de la moitié du long métrage pour que les Indiana Jones en herbe partent à l’aventure. 

Il reste que le film expose de belles valeurs (le deuil, la famille, le courage) et nous montre la détermination de deux personnages qui ont eu peu de chance dans leur vie et qui décide enfin de prendre les choses en main. 

Exil

Le dernier film de Charles-Olivier Michaud est très ambitieux. En plus d’avoir été tourné au Canada, aux États-Unis et en République dominicaine, il regroupe une bonne distribution composée notamment de Paul Doucet et Julie Le Breton ainsi que d'autre jeunes acteurs talentueux.

L’histoire qu’il raconte est d’ailleurs très inspirante et touchante. On suit la quête de Samuel, un garçon haïtien qui décide de partir à la recherche de sa mère lorsque son père a été enlevé. Il va traverser la moitié du continent pour se rendre jusqu’à Montréal. En chemin, il va croisé des gens qui, comme lui, cherchent quelque chose. 

Grâce à une narration très personnelle, nous avons beaucoup de plaisir à suivre Samuel dans sa quête impossible. Bref, si vous l’avez manqué en salle, mettez absolument la main sur ce DVD. Ce n’est peut-être pas le film le plus lumineux de l’année, mais il ne vous laissera pas indifférent.

La Belle au bois dormant

Et on finit cette chronique en légèreté avec La Belle au bois dormant. Vous vous en doutez, il s’agit d’une réédition du long métrage sorti en 1959 de Disney. En plus de retrouver ce merveilleux dessin animé intemporel tiré d’un conte de fées de Charles Perrault et des Frères Grimm, le combo Blu-ray - DVD - copie numérique regroupe plusieurs bonus.

Mais avant d’aller plus loin, ça vaut peut-être la peine de parler un peu de l’histoire (que vous avez probablement déjà lue/vue). Aurore, une princesse, est plongée dans un sommeil magique par la sorcière Maléfique, frustrée de ne pas avoir été invitée à la réception du roi. Une seule chose pourra réveiller Aurore de son sommeil interminable : un baiser de l’amour véritable. 

Bien sûr, après près de 55 ans, les artisans de Disney se devaient de restaurer le son et l'image. Comme toujours ou presque, ça a été fait avec beaucoup de minutie. Il est maintenant possible de regarder ce classique sur une grande télévision HD sans problème. 

Du côté des bonus, on retrouve notamment trois scènes supprimées. Elles ne vont pas changer votre vision de ce dessin animé, mais elles sont agréables à regarder. Un autre bonus qui vaut la peine est sans aucun doute celui portant sur l’animateur vedette de Disney et créateur de Maléfique, Marc Davis. C’est toujours plaisant de pouvoir voir l’envers du décor. 

Bref, cette nouvelle édition de La Belle au bois dormant permet à une nouvelle génération d’enfants de tomber amoureux de ce magnifique conte de fées qui, en un peu plus d'un demi-siècle, n'a même pas pris une ride!

 

Source(s) image(s):
Divers

Commentaires