BORNES ÉLECTRIQUES

Récapitulons les faits : les propriétaires des Panthers de la Floride ont décidé de ne plus donner de billets gratuits pour les matchs à domicile. Résultat : lors du match inaugural, il n’y avait que 11 500 spectateurs dans les estrades. Le match suivant, l’assistance ne s’élevait qu’à 7311 personnes. Bref, les gros chatons sont encore moins populaires que les émissions de MATV. Leur département marketing travaille jour et nuit pour trouver des façons de vendre l’équipe et si je me fie aux notes prises lors de sa dernière séance de « brainstorm », disons que ces gens ne manquent pas d’imagination (ou de désespoir, c’est selon) pour vendre le club. Voici leurs « meilleures » idées de promotion :

  • À LIRE AUSSI : Record de médiocrité pour les Panthers
  •  
  • Pet a Panther! : si vous achetez des billets de saison, un joueur des Panthers vient chez vous et devient votre animal de compagnie pour une fin de semaine. Cage et nourriture en sus.
  •  
  • 5 goals = You in wings! : si l’équipe compte cinq buts ou se fait compter cinq buts dans un match, les détenteurs de billets reçoivent l'équivalent de leur poids en ailes de poulet. Avec l’équipe qu’ils ont, c’est ce qu’on appelle un risque calculé.
  •  
  • Don’t Miss Anything! : si l’équipe compte un but, mais que vous l’avez manqué parce que vous dormiez, les joueurs resteront plus tard après le match pour recréer leur jeu.
  •  
  • No Cat? No Problem! : si vous prouvez que vous êtes allergique aux chats, chaque achat de billet vous donne droit à la nourriture et les breuvages à volonté ainsi que la garantie que la mascotte ne viendra pas vous écoeurer.
  •  
  • Go Home, You’re Drunk! : si l’équipe perd, que vous faites partie de l’assistance et que vous êtes soûl, le chauffeur d’autobus de l’équipe vous ramène chez vous. Maximum de 40 raccompagnements par client.
  •  
  • Panther With a Big Heart! : si vous possédez un billet de saison et que vous avez besoin d’une transplantation d’organe, un des joueurs se porte automatiquement volontaire.
  •  
  • Pay to play! : si vous êtes prêt à payer 50 000 $, vous pouvez jouer un match sur le premier trio de l’équipe. Si vous voulez garder les buts, le prix monte à 60 000 $. À noter que cette promotion n’est pas valide pour les séries, ce qui veut dire « tout le temps » dans le langage de l’équipe.
  •  
  • Show your pride! : si vous êtes vu publiquement avec un chandail de l’équipe, l’organisation vous offre de faire la mise au jeu protocolaire, vous nomme DG d’un jour et vous permet d’essayer de faire un échange qui a de l’allure.
  •  
  • 100% Satisfaction : si vous achetez un billet et que le match est plate, dites-le et ils vous remettront un billet pour aller voir le Lightning.
  •  
  • Hockey On the Beach! : Si vous détenez un billet pour un match, mais que vous trouvez qu’il fait trop beau et que vous préférez rester au bord de la mer, l’organisation va vous fournir un écran plasma de 60 po et 4000 pi de câble pour regarder le match les pieds dans le sable.

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Ebola inquiète la LNH

Source(s) image(s):
Shutterstock

Commentaires