BORNES ÉLECTRIQUES

Lorsque vient le temps de « performer » au lit, les gars, nous sommes très orgueilleux et voulons tous être les meilleurs. Qui dit être meilleur dit durer le plus longtemps possible aussi. Mais lorsque l'excitation est à son comble, pas facile d'arrêter la cavalerie!

À LIRE AUSSI : 5 choses que les femmes veulent au lit

C'est sûr qu'il y a les classiques. Tout le monde vous dira de penser à votre belle-mère (lol) lorsque vous serez près de l'aboutissement, que ça va faire baisser votre niveau d'excitation, mais il existe également des moyens physiques d'y arriver.

1- La technique du « stop & go » ou de la pause momentanée

Lorsque vous êtes en pleine action et que vous sentez que ça monte en vous, arrêtez le mouvement doucement et prenez une pause de 5 à 10 secondes... Embrassez-la durant ce temps et ensuite, reprenez l'action; vous devriez pouvoir faire durer le plaisir plus longtemps. Au besoin, répétez le manège quelques fois et ensuite, vous relâcherez le tout. Vous gagnerez en longévité, mais aussi en intensité lors de l'arrivée de la cavalerie.

2- La technique du « squeeze »

C'est un peu moins « chic », mais ce serait efficace. Encore là, lorsque vous approchez de l'aboutissement, non seulement vous arrêtez le mouvement, mais en plus, vous serrez votre membre avec votre main, juste en bas du gland, en faisant pression sur l'urètre. Ça devrait faire descendre le niveau d'excitation et peut-être même procurer un certain plaisir si c'est votre copine qui s'en charge. Encore une fois, vous pouvez répéter au besoin.

3- L'utilisation d'un condom qui désensibilise

Évidemment, c'est le genre de chose qui va passer plus discrètement auprès d'elle (sauf si vous n'en portez pas avec elle depuis longtemps) et qui va vous faire gagner de précieuses minutes. Beaucoup d'hommes voient leur niveau d'excitation moins élevé lorsqu'ils portent ce type de condom, donc forcément, la cavalerie prend plus son temps. Si vous avez de la difficulté à vous rendre jusqu'au bout avec ce type de protection, rien ne vous empêche, après un certain temps dans le feu de l'action, de changer de caoutchouc pour ensuite en porter un à sensibilité accrue...

Ces conseils sont une gracieuseté de Debby Herbenick, Ph.D., sex researcher à l'Université Indiana et auteure du livre Great in Bed.

Source : Men's Health

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Une carte qui classe les pays selon la fréquence et la durée des rapports sexuels

Source(s) image(s):
happy couple via Shutterstock

Commentaires