Malgré les nombreuses études qui voient le jour chaque année sur le sexe, il faut bien avouer qu’il reste encore beaucoup de mythes sur la question. Pour vous aider à y voir plus clair et à faire tomber quelques-uns des mythes ancrés farouchement dans notre société depuis des décennies, nous vous présentons 12 mythes ridicules sur le sexe. Chaque mythe est accompagné d’un énoncé basé sur des études prouvant qu’il n’a plus sa raison d’être en 2014. Les informations proviennent d’une infographie conçue par l'Institute for the Study of Urological Diseases. Vous la trouverez à la troisième page de cet article. Ça vaut la peine de la consulter!

À LIRE AUSSI : 6 mythes complètement débiles sur le sexe, mais qui sont pourtant vrais!

1- La taille du pénis détermine si une femme va avoir du plaisir ou non

Selon un sondage, 21 % des femmes ont affirmé que la longueur était importante, alors que 32 % ont déclaré que c’était la circonférence. Seulement 1 % des répondantes ont indiqué que c’était très important. Par ailleurs, la longueur moyenne d’un engin en érection est de 13 cm. Bon... Vous avez fini de la mesurer? On peut continuer? 

2- Les plaisirs solitaires s’arrêtent lorsqu’on commence une relation

En fait, 85 % des hommes et 45 % des femmes dans une relation sérieuse ont avoué se procurer du plaisir seul. Les hommes le font quand ils sont plus jeunes, alors que les femmes pratiquent plus le plaisir solitaire quand elles arrivent à la trentaine. 

3- L’homosexualité est une maladie

En 1974, l’homosexualité a arrêté d’être appelée un trouble psychologique. D’ailleurs, selon les études, de 3 à 7 % de la population serait homosexuelle. 

4- Choisir un partenaire est basé sur les performances sexuelles 

Les femmes qui choisissent un partenaire considèrent que les aptitudes (financière, créativité, ambition, etc.) permettant d’élever un enfant sont plus importantes. Les hommes regardent d’abord les attributs d’une femme en lien avec la fertilité. Bref, nous choisissons un partenaire en fonction des enfants!

5- Les hommes sont toujours prêts pour une partie de jambes en l’air

Les hommes pensant devoir être toujours prêts pour le sexe présentent des problèmes de dysfonction érectile plus souvent que les autres. Parce que nous aussi, les gars, nous pouvons être fatigués et avoir mal à la tête!

6- La durée d’un acte sexuel est d'au moins 30 minutes

En fait, 6 à 10 minutes est le temps normal du moment de la pénétration à l’orgasme. Sinon, il est de 3 minutes ou moins pour les hommes avec des problèmes de dysfonction érectile ou de 1,8 minute pour ceux souffrant d’éjaculation précoce. On est loin des performances des films XXX!

Six autres mythes à la page suivante!

Source(s) image(s):
Sexe drôle via Shutterstock

Commentaires