Nous vous présentons aujourd’hui l’histoire de la femme probablement la plus jalouse au monde!

À LIRE AUSSI : La jalousie: une preuve d'amour ?

Debbi Wood, 43 ans, est jalouse… extrêmement jalouse! Tellement en fait, que chaque fois que son conjoint, Steve, 31 ans, rentre à la maison, elle lui fait passer un détecteur de mensonges pour être sûr qu’il n’a pas été voir une autre femme dans son dos et qu’il est resté fidèle. 

Mais ce n’est pas tout. Elle regarde fréquemment dans son téléphone, dans ses courriels et même dans son compte de banque pour être sûre qu’il n’a rien fait de « frauduleux ». Aussi, il n’a pas droit de regarder les femmes à la télévision ou dans les magazines. Il ne doit avoir d’yeux que pour son amoureuse. 

De plus, son ordinateur et son téléphone intelligent contiennent un contrôle parental l’empêchant d’aller se rincer l’oeil en allant voir des sites pour adultes. Bref, ça semble pire que la prison...

Malgré ces conditions de vie difficiles, Steve semble accepter de vivre ainsi. Il ne voit aucun problème à ce qu’il y ait un gros problème de confiance dans le couple. Les deux tourtereaux se sont même mariés il y a quelques jours!

Mais, sérieusement, pourquoi cette femme agit-elle ainsi? Est-ce que son mari l’aurait trompée dans le passé? Non. En fait, Debbi souffrirait d’une maladie très rare appelée le syndrome d’Othello qui provoque une jalousie délirante. En effet, les gens qui sont atteints de cette maladie pensent que leur conjoint a été infidèle, alors qu’ils n’ont aucune preuve. Le nom provient de la pièce de William Shakespeare du même nom dans laquelle Othello tue sa femme Desdemona après l’avoir soupçonné d’infidélité. 

Comme c’est la coutume dans ce genre de maladie, Debbi s’est fait prescrire des anxiolytiques pour l’aider à contrôler son problème. On espère, pour le couple, qu’ils vont faire effet! Car, avouons-le, peu d’hommes aimeraient se retrouver dans la position de Steve…

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

De petits détails qui la rendent jalouse

Source(s) image(s):
YouTube

Commentaires